Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENSEIGNEMENT DES PLEIADIENS

  • c’est pourquoi loin de perdre sa liberté, au contraire il la conquiert....

    1377131_747669611917050_481047607_n.jpg

    « Celui qui entre au service d’un patron, d’un chef, se met à la disposition de quelqu’un d’extérieur à lui et il perd nécessairement une partie de sa liberté. Tandis que celui qui se met au service de Dieu ne sert pas un être extérieur à lui ; c’est pourquoi loin de perdre sa liberté, au contraire il la conquiert. C’est cela le fondement de la vraie religion. Tant que les croyants ne comprendront pas qu’ils doivent chercher à découvrir et à servir Dieu en eux-mêmes, ils auront de Lui une conception erronée. Et il ne faut pas s’étonner si l’idée de se mettre au service d’une puissance qui se trouve on ne sait où et qui n’est peut-être même qu’une création imaginaire, paraît à certains absurde ou insupportable.
    Servir Dieu… Cette idée sera correctement comprise et acceptée seulement si l’être humain prend conscience que la Divinité qu’il veut servir habite dans son âme. Plus il se consacre à Elle, plus il s’approche d’Elle et entre en communication avec Elle. Grâce à son travail, il parvient à dissoudre les scories accumulées en lui par ses pensées, ses sentiments, ses désirs inférieurs. Ainsi, il découvre peu à peu la quintessence de son être, qui est la quintessence de Dieu Lui-même. »
     
    Om ram