Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MESSAGE OM RAM

  • Une pensée n’a aucune consistance matérielle, et pourtant elle n’est pas une abstraction

    10547595_607852802675160_1533628652042018754_n2.jpg
    « Une pensée n’a aucune consistance matérielle, et pourtant elle n’est pas une abstraction, mais une entité réelle, vivante. C’est pourquoi vous devez vous montrer conscient et surveiller vos pensées sinon elles vous conduiront dans des chemins sans issue.
    Certaines pensées sont comme des enfants qu’il faut nourrir, laver, instruire. Parfois, à votre insu, elles s’accrochent à vous, vous prennent vos forces et vous épuisent… Il arrive aussi que ces enfants vous échappent pour courir le monde, et en chemin ils pillent, ils saccagent. Or, dans le monde invisible comme sur la terre, existe une police, et elle vient vous trouver pour vous faire comprendre que vous êtes responsable des dégâts que vos enfants ont commis. Vous êtes alors traîné devant des tribunaux qui vous condamnent à payer des dommages et intérêts ; ces paiements, ce sont des chagrins, des tristesses, des découragements, des amertumes. Donc, attention à vos pensées : ne soyez pas négligent, travaillez à former des enfants angéliques, divins, qui vous entoureront et ne vous apporteront que des présents de lumière. » Om Ram

  • MESSAGE OM RAM

     

    296144_216765955043170_722666151_n.jpg

    « Quelqu’un dit : « Avant de m’engager dans un enseignement spirituel, je veux qu’on me donne des preuves irréfutables de l’existence de Dieu et des entités invisibles… Et je veux aussi des preuves de l’immortalité de l’esprit et de la vie après la mort. » Le pauvre, il devra attendre longtemps… toute sa vie même ! Et comme, en attendant, il ne fera rien, il empêchera ses meilleures qualités de se développer.
    Un tel homme ressemble à celui qui, se trouvant dans l’obscurité, ne voudrait pas appuyer sur le bouton électrique avant qu’on lui ait expliqué comment fonctionne toute l’installation depuis la centrale jusqu’à l’interrupteur. Ou comme un autre qui, avant de prendre place dans une voiture, demanderait qu’on démonte le moteur et qu’on lui expose en détail la nature et la fonction de chaque pièce. L’histoire ne dit pas quand ils pourront enfin s’éclairer ou se mettre en chemin ! N’est-il pas plus raisonnable qu’ils commencent par appuyer sur le bouton électrique ou par monter dans la voiture ? Ils auront ensuite tout le temps pour comprendre comment ça fonctionne. Eh bien, il en est de même pour la vie spirituelle. Il faut se mettre au travail : on comprendra au fur et à mesure qu’on avancera dans ce travail. »
     
    OM RAM
  • Les douze constellations zodiacales sont comme douze portes dans notre univers, le système solaire. Ces douze portes se retrouvent dans notre corps physique

    ob_602f21_4532719-zodiaque-disque-bleu.jpg

    « Les douze constellations zodiacales sont comme douze portes dans notre univers, le système solaire. Ces douze portes se retrouvent dans notre corps physique : les yeux, les oreilles, la bouche, les narines, les seins, le nombril et les deux autres ouvertures plus bas encore, sont aussi des portes. Et de même que les portes du zodiaque sont un lieu de passage pour les influences cosmiques, les douze portes de notre corps sont des ouvertures pour des forces et des entités spirituelles.
    Pour celui qui a réalisé en lui-même un véritable travail de purification, les portes de son corps servent à entrer en relation avec les éléments subtils, lumineux de l’espace. C’est pourquoi il est dit dans la tradition initiatique qu’un ange se tient auprès de chaque porte. Un ange est une pure énergie, et cette énergie qui attire les influences bénéfiques transforme aussi les courants négatifs qui tentent de s’infiltrer. Des anges veillent aux portes de tous ceux qui ont travaillé à faire de leur être le tabernacle du Dieu vivant. »
     
    Om Ram