26/12/2012

L'UNITE DE LA VIE SERGE NAZARE

1

L'UNITE DE LA VIE

Ce que nous souhaitons ce soir, c'est avant tout harmoniser vos fréquences, en

faire une unité.

Bien sûr, chacun d'entre nous vient d'un monde, d'un secteur de l'espace

particulier, mais particulier pour vous, car à notre niveau il n'est pas de

différence. C'est un peu comme si l'on nous demandait, l'on vous demandait

plutôt, de découper la Terre en plusieurs tronçons, en plusieurs morceaux; la

Terre toute découpée comme des quartiers d'orange, et surtout bien séparés, la

Terre ronde, toute ronde, bien séparée dans l'espace, et l'espace avec ses

profondeurs, le plus inaccessible qu'il vous est possible d'imaginer. Vous vous

mettez bien à l'abri dans votre coquille.

Et si nous les fondions toutes ces énergies, celles du ciel, celles de la Terre,

celles d'Orion, celles d'Alpha du Centaure, celles de Sirius, celles du système

solaire, celles de toutes les étoiles et de tous les mondes qui portent une vie, un

coeur et une intelligence?

Il n'y a pas des vies dans l'univers, il y a une vie, expression d'un coeur et d'une

intelligence se multipliant sans cesse à l'infini en des fragments distincts et

pourtant aucunement séparés les uns des autres, des facettes, pourrait-on dire,

d'un même coeur et d'un même esprit.

Voyez l'étendue de la lumière, il n'y a pas de couleurs et pourtant toutes y sont

représentées, il n'y a pas de sons multiples et pourtant tous y sont présents. C'est

une musique comme il ne peut en être nulle autre. Tous les sons de l'univers sont

confondus, la note de chaque âme humaine, la note de chaque forme, de chaque

modèle exprimant la vie qui est contenue.

Vous ne pourriez pas l'écrire cette musique-là, une seule note les portant toutes,

impossibles à écrire, car aucun système d'écriture musicale ne pourrait traduire

l'ampleur de la vibration qu'elle comporte.

Dans cette étendue de lumière et de sons, il y a aussi toutes les odeurs du monde,

tous les parfums déjà créés et à venir, de tous les mondes; tous les parfums,

toutes les couleurs, toutes les lumières, tous les sons, tous les mots, toutes les

façons d'exprimer le Verbe avec différences et pourtant sans différences, tous les

parfums, toutes les présences qui vivent, vibrent, chantent, aiment, fondues dans

la vibration première.

Elles sortent, elles se manifestent comme un éclair, comme un son, comme un

feu d'artifice, puis elles retournent et elles ressortent. C'est un coeur qui bat, un

2

coeur comme vous n'en avez jamais vu de semblable, et pourtant que le vôtre

reflète d'une façon toute particulière.

L'univers, c'est un tout, c'est un coeur, c'est une âme, c'est une pensée. Vous êtes

dans ce foyer qui est à la fois centre et périphérie, qui est à la fois battement de

coeur, souffle, vie, énergie. Vous êtes dans cette unité, et même si vous croyez

pouvoir en sortir, ce n'est jamais qu'une illusion, l'espace d'un battement de

coeur.

Pourquoi voulez-vous qu'il y ait des différences entre les étoiles, entre les

mondes, entre les hommes? C'est sur Terre qu'on a inventé tous ces systèmes,

toutes ces différences. Chez nous, il n'y en a pas. C'est sur Terre que l'on croit

que l'on peut vivre tout seul, que l'on peut se séparer les uns des autres, que l'on

peut s'en vouloir, ou même, que l'on peut mourir. Chez nous, cela n'a pas

d'existence. Qu'attendez-vous pour prendre conscience de tous ces faits et nous

rejoindre?

La vie, la mort, ce sont des mots. Il est une autre Vie, en lettres majuscules, en

lettres de feu, en sons incomparables, en parfums subtils, en formes mouvantes;

il est une autre vie, et nous souhaitons que vous y goûtiez de nouveau.

Cette vie-là, vous pouvez mordre dedans comme dans un beau fruit, elle ne vous

donnera jamais d'indigestions, jamais d'aigreurs, jamais de nausées. Vous n'en

aurez jamais assez et elle vous sera toujours fournie.

Nous faisons en sorte de vous donner une manière spéciale, une impulsion de

force, pour que vous puissiez vous élancer jusqu'à nous, déployer tout l'espace

qui est en vous; parce que le cosmos, c'est en vous qu'il faut le trouver, c'est en

vous qu'il faut nous y joindre.

Il n'y a qu'en le trouvant en vous que vous n'aurez pas le vertige devant les

espaces étoilés, il n'y a qu'en le trouvant en vous que vous ne risquerez pas de

vous perdre et de faire fausse route, il n'y a qu'en le trouvant en vous que vous

nous y trouverez. Est-ce que, est-ce que vraiment, vous nous comprenez?

Si vous saisissez ce que nous avons dit ce soir, oui, vous lèverez la main et vous

guérirez, si vous saisissez ce que nous avons dit ce soir, oui, vous irez là où vous

devez aller. Il sera répondu à toutes vos demandes, il n'y aura plus de porte

fermée. Si vous saisissez ce que nous avons dit ce soir, vous pourrez être les

exemples vivants que d'autres n'auront pas peur de suivre; et si l'on ne vous

écoute pas, qu'importe, vous aurez une aura tellement, tellement rayonnante, que

ceux qui ne comprennent pas encore, que ceux qui ne veulent pas changer

maintenant, ne pourront manquer de le faire en leur temps. Vous aurez une aura

3

à rayonnement si fort, si vaste, si puissant, que vous prendrez en vous toutes les

âmes comme on prend dans ses bras un enfant que l'on emporte avec soi, bien

qu'il soit inconscient, jusque dans les hauteurs sublimes.

Mais, dites-moi, des étoiles, du cosmos, en êtes-vous si loin? La Terre est-elle

plantée seule dans un espace vide, la Terre est-elle piquée comme une fantaisie

sur un bout de tissu noir, ou est-elle toute bleue, toute belle, porteuse de lumière

en son coeur, au sein de tous les autres mondes?

La Terre ferme les yeux, la Terre joue à l'aveugle, la Terre se voile la face pour

ne pas regarder tous ces mondes à qui pourtant, elle pourrait ressembler.

Alors, nous venons vous rejoindre; mais vous, qu'est-ce que vous attendez? Non,

non, ne nous dites pas, en nous retournant notre phrase, ce que nous avons dit

parfois, qu'il n'est pas question dans l'état actuel que vous veniez. "Dans l'état

actuel"!

Mais qui vous empêche donc ainsi d'avancer? Nous? Ne dites pas de sottises!

Notre petit doigt, oui notre petit doigt, pourquoi pas, nous dit que ce pourrait

bien tout simplement être, oui être vous. Vous êtes, enfants des étoiles,

exactement comme nous, vous êtes nés du même foyer, exactement comme

nous, vous habitez sur un monde qui est le sosie de ceux que nous peuplons,

votre intelligence est égale à la nôtre, votre coeur est animé de la même énergie

et votre esprit est issu de la même source. Allez, du courage! Ayez un peu

d'esprit.

Si vous pouviez photographier l'ensemble du mouvement, filmer même

l'ensemble des mouvements des mondes, des étoiles, l'ensemble des

mouvements des galaxies, cela vous donnerait le mouvement rythmique d'un

immense coeur en activité. Mais attention, coeur seul, ce n'est pas possible, il faut

y ajouter l'esprit. La succession des jours et des nuits cosmiques, la succession

de l'inspire et de l'expire est un battement de coeur. Nous faisons partie de ce

battement de coeur.

Il y a aussi bien des façons de regarder le monde, bien des façons de regarder la

vie; tout dépend de ce que l'on veut, je dis bien, de ce que l'on veut voir. On peut

y voir un gouffre, au risque d'y tomber, on peut y voir une montagne, on peut

l'escalader.

La Terre est un paradis, elle est splendide. Qui d'entre vous la regarde vraiment,

au sein de ses énergies, telle qu'elle est, pas dans ses apparences, telle qu'elle

est? Vous pouvez avoir une chambre meublée par quelqu'un d'autre, mais telle

qu'elle est, pour vous, c'est comment? Regardez avant tout ce que vous, vous y

mettez.

4

Faire tout ce qu'on peut, donner en un élan du coeur que l'on dirige, répandre,

offrir, proposer, qu'est-ce que c'est, sinon semer la graine? Le semeur sème, c'est

à la Terre de faire germer. Le semeur et la Terre sont deux choses différentes, ils

coopèrent.

Chaque graine lèvera en son temps, celui qui la reçoit en est le responsable, ce

n'est pas celui qui la donne. Votre seule responsabilité est de la semer, ensuite

vous arrêtez, vous arrosez si vous pouvez, en l'aimant.

Vous êtes le jardinier, vous n'êtes pas le jardin où vous l'avez semée. Contentezvous

de semer, d'arroser et de semer encore, et vous, n'oubliez pas aussi que

vous êtes semence à l'origine et que vous devez grandir sans vous ratatiner.

Vous êtes la flamme cosmique comme chacun d'entre-nous, quelle flamme serait

assez folle pour se souffler dessus, pour s'éteindre, je vous le demande un peu?

C'est l'amour que nous voulons rayonner; la seule flamme sur laquelle nous

voulons bien souffler dessus, c'est celle de l'amour, mais non pas pour l'éteindre.

La Confédération Intergalactique

A travers le canal d'Emania

Retranscrit par Reiver

 

1

LA PRISE DE CONSCIENCE

La conscience, vous savez, englobe, unit, soutient, contient chaque particule de

tout l'univers. Il n'y a pas un lieu, il n'y a pas un espace, il n'y a pas un monde

qui ne soit rempli, qui ne soit pénétré par la conscience universelle.

Vous possédez, et cela est vrai pour chacun d'entre vous, l'ensemble des

connaissances acquises depuis le début de votre histoire, bien avant que la Terre

ne soit lancée dans l'espace. Oui, bien avant, vous étiez déjà vivants, porteurs

d'intelligence, et c'est cette intelligence dont vous devenez de plus en plus

responsable, que ce soit pour une mission d'aide et de soutien à ce monde, ou

que ce soit simplement un cheminement sur un parcours initiatique. D'ailleurs,

où est la différence? Vous tenez tous un rôle nécessaire qui évolue pour

l'ensemble, qui vient enseigner, évolue en lui-même et évoluant en lui-même,

fait un apport aux autres.

Il n'y a pas de rupture, il n'y a pas de séparativité à concevoir, il y a seulement,

tout simplement, les choses à mettre bien à leur place. S'il est vrai que nul ne

doit aller trop vite, il est vrai cependant qu'il faut pousser les portes, qu'il faut

entrer dans cette vaste pyramide initiatique, dans des chambres vastes de plus en

plus riches en symboles, en forces vivantes, toujours plus en avant et toujours

plus profondément, selon cette géométrie ultra-spatiale, ultra-dimensionnelle

toujours plus haut, mais aussi toujours plus profond.

En gravissant ainsi les étapes, vous aurez l'impression curieuse, troublante, de

vous sentir en apesanteur. Vous chercherez des points de repère en craignant

qu'ils aient disparu. En fait, il n'en sera rien, ils auront simplement changé.

Changé dans leur fréquence, dans leur lumière; vous devrez les retrouver à un

niveau de perception supérieur. Nous pourrions dire que le bagage acquis, vous

allez l'emmener avec vous pour en acquérir un peu plus encore, mais aussi que

la valise qui contient ce bagage, eh bien la valise, vous allez la laisser derrière.

Nous comprenez-vous?

Nous allons nous saisir d'un autre exemple. Beaucoup d'entre vous ont acquis

sur cette Terre des connaissances, connaissances intellectuelles, connaissances

livresques, connaissances scientifiques, philosophiques ou autres. Vous en avez

gardé la quintessence. Mais, vous promenez-vous toujours avec vos

bibliothèques, vos cahiers de cours, sous les bras? Certes non! Il en est de même

pour les valeurs de l'âme, pour les valeurs profondes, vous devez laisser vos

valises, le contenant de ce bagage, pour n'en garder que le contenu, pour n'en

garder que l'essentiel. A l'intérieur d'un coffrage quelconque, il s'étiole, étouffe

et meurt. En liberté, porté par chacun de vos gestes, chacune de vos activités, ce

2

contenu se déploie, respire et vit mieux, il va porter la vie. Vous voilà porteurs

de vie mes amis, vous voilà porteurs de vie mes frères.

Pourquoi ce langage, un peu abrupt peut-être? C'est que nous tenons à vous faire

comprendre le fait suivant, et je me répète en toute connaissance de cause que ce

soit en mission d'apprentissage, que ce soit en mission d'enseignement pour la

conscience universelle, il n'y a pas de différence. Simplement, ceux qui vont audevant

de vous souhaitent ardemment qu'aussi, de votre côté, vous alliez audevant

d'eux. Car ce n'est qu'ainsi que vous pourrez vous tenir debout, sans faille

constructive, opérants, et que vous pourrez vous-mêmes aller ainsi avec nous,

tous ensemble, au-devant des autres. Ne rejetez rien des acquis mais faites-les

vivre, faites-les vôtres. La leçon donnée, faites vôtre l'enseignement de vos

guides, faites vôtre l'enseignement acquis par expérience, par échange. C'est en

vous qu'ils doivent vivre. Ecouter est une chose, rendre vivant, dynamiser en est

une autre, mais elles ne sont pas incompatibles.

Saisissez-vous un peu ce où nous souhaitons en venir?

S'élever? C'est une montée dans la profondeur de soi. La géométrie spatiale n'est

pas la géométrie de la Terre. Les profondeurs de soi, c'est son inconscience, tous

les bas étages de la personnalité. Il faut gravir au contraire les échelons de sa

lumière, il faut s'élever et non se recroqueviller sur soi. Approfondir chez nous

veut dire monter. Les profondeurs sont au coeur, les profondeurs sont en haut.

Ne regardez pas vers le bas, regardez toujours le sommet de la montagne, ne

regardez plus les gouffres insondables de l'intellect, de l'inconscient, les

expériences passées. Encore une fois, larguez donc la valise pour n'en garder que

le trésor qu'elle contient. Ne descendez pas, montez. Votre pyramide a deux

aspects, ou elle est tournée vers le ciel, ou elle est tournée vers la Terre.

Il faut "monter" la Terre avec vous; autrement vous ne faites rien, autrement il

faudra que d'autres fassent ce travail, et ce n'est pas ce que vous voulez.

Rentrer en soi ne veut pas dire descendre. Le point d'attraction, le point

d'aimantation, vont être dirigés vers le haut. Il y a renversement des pôles.

Imagine que partant à la découverte de toi-même, tu veuilles plonger dans les

profondeurs de l'océan de ton esprit. Eh bien, si tu le fais correctement, tu auras

la surprise, en plongeant, de t'apercevoir que tu t'élances non pas vers le fond,

mais vers les sommets. Ne cherche pas dans ton inconscience, va au-devant de

ta supra-conscience. Cependant, n'oublie jamais pour le faire, de passer par le

coeur.

3

La Terre vit dans l'énergie solaire, elle vit dans l'aura du Soleil. Elle n'est pas en

dehors de l'astre, elle est à l'intérieur. L'intellect, la tête, vit aussi dans l'aura

d'une étoile. Cette étoile, c'est le rayonnement qui se dégage du chakra

coccygien, directement relié au plan spirituel, capteur, canal unique, canal

principal, réceptacle des énergies qui vont pénétrer, travailler, qui vont rejaillir

en une fontaine lumineuse, le Soleil.

Vous errez revêtus du Soleil, comme la Terre dans l'espace, comme tant d'autres

mondes porteurs de vie sont enrobés des énergies de l'astre qui les transporte

avec lui, toujours au-delà des fréquences connues de la lumière, toujours plus

loin dans le domaine insondable du royaume de l'esprit.

Ton inconscient se dissout, il n'en reste que les acquis, les acquis supérieurs.

Tout le reste, tout ce qui t'a permis de travailler, d'arriver jusqu'ici, tout le reste

est laissé comme cet étage devenu inutile que laissent tomber dans l'espace les

fusées que vous envoyez chez nous, parfois en visites un peu bruyantes.

A vos fusées, à vos navettes, à vos satellites, nous préférons votre lumière, c'est

beaucoup plus sympathique et nous irons ainsi plus vite pour vous rencontrer,

fraterniser, nous aimer encore plus fort et travailler davantage. Vous savez que

nous avons beaucoup de canaux pour parler avec vous et que nous employons

plusieurs langages, car nous voulons toucher la Terre de toutes les façons

possibles, sur la Terre et dans votre conscience. Nous voulons vous aider dans

votre connaissance et dans vos découvertes, nous voulons vous voir jaillir de

Terre, mais jaillir de Terre avec elle. Cela veut dire : entraîner la Terre avec

vous.

Vous rendez-vous compte de cet équipage, de cette flamme de lumière, avec ce

noyau un tout petit peu plus dense, un peu comme si vous vous transformiez en

astre, en comète véhiculant tant et tant de choses auxquelles vous n'auriez pas

pensé, mais aussi avec lesquelles vous allez féconder tant de mondes à l'infini.

Vous découvrirez tous les aspects que peuvent prendre les missions, la mission

universelle.

Encore une fois, pensez à vous comme des porteurs de vie. Cela vous permettra

d'avoir plus à coeur encore de vivre les enseignements qui vous sont dispensés,

d'être ce que vous en aurez compris, de comprendre pour Connaître, et être

véritablement dans le corps et dans l'esprit les essences que vous aurez reçues.

Il n'y a pas les missionnés et les autres. A tous les niveaux, il y a une mission à

remplir. La conscience a besoin de chaque partie d'elle-même. Vous évoluez, le

monde évolue. Elle aussi se déploie à chaque instant davantage par delà les

espaces et les temps, dans ce quelque chose qu'il est impossible de nommer,

4

parce que cela reviendrait à le limiter pour vous, en l'état actuel de vos

connaissances.

Nous avons besoin de vous tous, pour que la Terre soit dégagée de ce qui

l'entrave, et de "vous tous"; et s'il n'en manquait qu'un seul, croyez-le, s'il n'en

manquait qu'un seul, cela aurait de l'importance.

La Confédération Intergalactique

A travers le canal d'Emania

Retranscrit par Reiver

Écrire un commentaire