Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • SaLuSa, November 25, 2011

    clip_image00111.jpg



    SaLuSa, November 25, 2011




    Pour ceux d'entre vous qui suivent le déroulement des événements mondiaux, vous ne pouvez pas avoir manqué de remarquer que nos prédictions deviennent votre réalité. Les énormes problèmes bancaires et financiers mènent clairement à un effondrement et il n'y a aucun moyen de le prévenir. Vous vivez dans un monde dans un état de chaos, qui va de façon constante en direction de l'implosion.

     

    Les gens maintenant se rendent compte de ce qui a été faux dans l’ancien système, mais jusqu'à présent n'ont pas de vraies réponses pour faire face aux problèmes. Un certain nombre de gouvernements ont collectivement décidé de soutenir une nouvelle approche bancaire, mais il reste encore à voir qui va les galvaniser à l'action. Cette situation nous offre l'occasion de pousser nos alliés en avant, qui avec notre aide, peuvent exposer ce qui est nécessaire de faire pour passer sur une nouvelle voie qui permettra de résoudre vos problèmes. Il y a aussi une considération à accorder aux programmes d’Abondance qui découleront de tels changements, donc nous travaillons d’arrache-pied pour introduire un semblant d'ordre. Beaucoup de ce qui est prévu, est relié à l’annonce de la Divulgation, et tout est prêt, n’attendant uniquement qu’une date ferme soit convenue.

    Chaque semaine qui passe, augmente l’urgence à entamer les changements, mais nous ne voulons pas brûler les étapes, après que nous ayons attendu patiemment pendant si longtemps !

     

    Il n'y aurait en effet aucun gain à vouloir commencer trop tôt, car notre action doit être coordonnée avec vous, afin d’assurer que tout se passe en douceur. La Fédération Galactique continue à surveiller étroitement les activités des forces des ténèbres, car bien qu’elles soient en plein désarroi, elles peuvent encore constituer une menace. Cependant, nous leurs avons ôté toute capacité de provoquer une catastrophe majeure et les avons empêchés d'intervenir au Moyen-Orient.Ces pays doivent affronter eux-mêmes leurs propres problèmes, et autant que possible agir en accord avec les exigences de leur peuple. Dans le passé, l'Occident a délibérément jeté son dévolu sur les champs de pétrole, et a souvent été à l’origine de troubles et de guerres pour affaiblir ces régimes et les assujettir. Le colonialisme a dépouillé les peuples autochtones de leurs richesses naturelles et ce sujet sera traité une fois la paix établie.

    Tant de choses se sont passées qui vous ont laissé dans un état d’emprisonnement et d’esclavage et de vouloir prétendre que vous êtes libres est très loin de la vérité.

     

     La vraie liberté sera rétablie une fois que nous aurons éliminé les forces des ténèbres, et que les nouveaux gouvernements respecteront la Constitution. Beaucoup de lois instituées dans ces derniers temps, qui sont illégales, seront abrogées et réparation sera faite auprès des personnes pénalisées ou emprisonnées. Ces changements se produiront avec notre assistance pour s'assurer que votre statut d’Êtres Souverains soit restauré. Toutes ces actions vont préparer la voie à de plus grandes choses qui se produiront avec et après l'Ascension. Donc vous pouvez vous rendre compte que les temps avenirs seront très chargés et aussi enrichissants !

    La plupart d'entre vous qui suivent les différentes sources d'informations fiables, auront compris que des temps merveilleux approchent
    . Cela devrait rendre votre parcours plus supportable pendant les changements qui, avec nos technologies se dérouleront bien et assez rapidement. Nos plans sont mis à jour immédiatement si des changements deviennent nécessaires, et nous sommes prêts à entrer en action dès que les préliminaires nécessaires seront mis en place. Tout est en voie d'achèvement et nous savons que très peu de temps est nécessaire avant que nous puissions réellement entrer en action.

    Soyez courageux et tenez bon face aux attaques contre vos convictions, car lorsque certaines personnes réaliseront que le monde évolue de façon permanente, elles seront réticentes à abandonner ce qu'elles ont. En leur cœur, elles sauront qu’elles ne peuvent stopper l'évolution, mais essaieront malgré tout de s’opposer à ces changements à cause de leurs craintes. Si vous êtes appelés à les aider, alors faites-le sans les accabler de vos connaissances - il suffit juste de transmettre le nécessaire pour les aider à dépasser le blocage en eux. Certaines âmes sont là pour être uniquement spectatrices de l'expérience de l'Ascension, n'ayant aucun désir d'être impliquées réellement dans le processus. Cependant, toute expérience vous aide à aller de l’avant et souvent comme conséquence des semences seront mises en terre, qui donneront par la suite une occasion d'acquérir une grande connaissance.

    Le libre arbitre entre en jeu quel que soit les choix que l’âme fait, parce qu'il est connu que s'il y a une situation négative inclue, vous vous remettrez toujours rapidement. Après tout, votre vie est infinie et vous êtes immortels et le Créateur ne vous impose pas quoique ce soit, vous ayant accepté comme âme souhaitant expérimenter ce qui se trouve en dehors de la Source. Chaque âme tire parti de l'expérience collective et des niveaux de conscience augmentant rapidement. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et sur Terre vous êtes tous élevés par chaque être augmentant son niveau de conscience. Vous êtes comme une Seule Grande Ame et avec votre éveil actuel, vous êtes à même de «ressentir» l'Unité dans laquelle vous baignez. Il est vrai que ce que vous faites à l’un, vous le faites à tous les autres. Lorsque vous parvenez à ce niveau de compréhension, vous acceptez plus de responsabilités pour vos pensées et vos actes, vous rendant compte que vous créez de l'énergie qui affecte les autres.

    Le fait que beaucoup d'entre vous se préparent aux festivités de fin d’année, constitue une distraction bienvenue à la morosité quotidienne que laquelle les médias se concentrent. Profitez de l'occasion de jouir de ces retrouvailles familiales et de renouer entre vous un lien d’amour. Il est bon pour l'âme de donner sans rien attendre en retour. C'est un plaisir tout particulier lorsque cela concerne les enfants, car vous voyez leurs expressions de joie et de bonheur. Normalement, ils ne tiennent pas compte de la dépense impliquée et souvent ont une grande satisfaction pour des cadeaux qui sont de nature simple. Les adultes parfois ont un point de vue différent, mais comme toujours, c’est la pensée qui compte et qui devrait être appréciée.

    Selon votre degré de conscience, cette année, vous aurez plus à célébrer que d'habitude, car vous vous apprêtez à commencer 2012 qui sera une année tout à fait extraordinaire. Elle sera très différente de toutes les autres années, mais cela pour les meilleures raisons, et nous rendons grâce à ceux d'entre vous qui sont venus sur Terre pour répandre la Lumière. Elle sera celle dont on se souviendra très, très longtemps et dont il sera question dans tout l'Univers. Le fait que vous aurez vaincu les ténèbres, et que l'Ascension est assurée, est la garantie que l'Univers est sûr et que l'Ascension sera achevée.

    Je suis SaLuSa de Sirius, et je me sens très privilégié de travailler avec de si belles âmes. Je vous bénis tous et vous envoie tout mon amour.

    Merci SaLuSa Mike Quinsey. Website: Tree of the Golden Light
    Traduction: Alain

    Nous sommes à la recherche de traducteurs en Coréen, Indonésien et en Hébreu. Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter à info@galacticchannelings.com
       

     

  • Message recu du Haut Conseil de Sirius par Patricia Cori

    UN PREMIER CONTACT

     

    Message recu du Haut Conseil de Sirius par Patricia Cori extraits du livre 2010 Editions Ariane.

     



    Question aux extraterrestres du Haut Conseil de Sirius :

     

    «Toute cette question de « premier contact » est bien déroutante. Je pense que nous avons vraiment besoin de comprendre ce qui se passe ici.

     Bien des gens sont désorientés  à ce stade-ci et ne savent plus quoi penser ni qui croire.

     

    Quelque chose m’intrigue, sur quoi je m’interroge depuis un bon moment.

     

     Puisque nous avons de la difficulté à établir un premier contact avec nous-mêmes, il me semble un peu étrange de nous attendre à ce que vous, nos frères et sœurs de l’autre coté du voile, établissiez un contact avec nous. Par contre, je pense que notre désir de rétablir cette connexion cosmique est très sincère, que nous voulons réellement établir ce contact.

     

     

     

    A la fin du livre de PATRICIA CORI, Atlantis Rising, vous dites que « le contact est imminent ». Qu’entendez vous exactement par là ? »

     

     

     

     

    Réponse du Haut Conseil de Sirius :

    «  Le contact avec la famille d’êtres galactiques – des êtres physiques-présents à l’intérieur de votre sytème solaire est sur le point de survenir dans le monde entier.

     

    Il a déjà eu lieu à l’échelle gouvernementale, mais les dirigeants ne veulent pas informer la population sur ce qui se produit si manifestement et si audacieusement devant elle, en plein dans son champ de vision.

     

    Quotidiennement, des vaisseaux traversent votre atmosphère et vos cieux ensoleillés, tout comme ils apparaissent sous la forme d’étranges lumières dans la nuit.

     

    Ils survolent vos villes, vos montagnes, vos champs et vos lacs.

    Cette activité a pour but de vous adapter et de vous préparer au contact final, qui aura lieu quand cette présence se fera connaître à toute la population sans laisser subsister le moindre doute concernant son existence.

     

    Sachez qu’à l’intérieur de votre corps solaire toutes les planètes porteuses de vie sont interactives sur le plan du commerce, de la technologie et des ressources. Seule la Terre ( et précisons que nous entendons par là la majorité des humains vivant sur votre planète) , sujette à l’intervention de forces manipulatrices , demeure détachée de la grande famille formée par la Communauté Galactique.

     

    Les gens au pouvoir sont pleinement conscients de la réalité de la vie extraterrestre et des activités qui sont en cours pour vous préparer, vous, les orphelins de votre galaxie, à la révélation.

     Ils ont recu le mandat de se retirer ou bien de vous révéler leur savoir et le contenu des archives secrètes afin que la nouvelle vision puisse s’implanter en vous.

     

    C’est pour bientôt, et il s’agit d’une chose essentielle à votre ascension, car vous appartenez à cette grande famille tout autant que vous êtes les enfants de Gaia et qu’eux sont les enfants des  autres mondes à proximité.

     

    Nous insistons sur l’importance de votre préparation à cet événement, car son issue en dépend.

     

    Actuellement vous êtes considérés comme des êtres appartenant à une espèce violente et belliqueuse qui met en danger quiconque ose s’approcher d’elle.

    La guerre semble votre premier recours en cas de conflit, ce qui est le signe d’une civilisation qui s’autodétruit.

     

    Dans l’ensemble vous détruisez vos ressources et votre habitat par des déchets de la rage et le mépris de la vie.

     

    Vos armes font de vous une menace pour les planètes harmonieuses qui occupent le même espace que vous dans la galaxie.

     

    Les Conseils des planètes pacifiques cherchent ensemble une façon de vous saluer – d’entrer dans votre sphère – sans créer de panique massive et sans provoquer de réaction hostile.

     

    Leur principale intention est de vous fournir le savoir de civilisations plus avancées ainsi qu’un système social supérieur afin que vous puissiez trouver à la vie un sens plus profond que celui qui imprègne à présent votre monde.

     

    Plusieurs parmi vous travaillent en ce moment d’arrache-pied pour élever la vibration de votre monde, et c’est par eux et avec eux que nous, les êtres appartenant à d’autres dimensions, sommes capables d’établir le contact.

     

    Vous êtes les ambassadeurs de la Fédération Galactique tout autant que ceux qui apparaîtront devant vous, car vous cherchez à attirer d’avantage de lumière dans les cœurs et dans les esprits de ceux qui souffrent, qui ont peur et qui sont mal informés.

     

    Question : Que doit être réellement pour nous ce « premier contact » ? Devons-nous d’abord l’établir avec nous-mêmes avant de pouvoir le faire avec une autre race ou un autre être de lumière ? Cherchons-nous encore seulement de l’aide extérieure au lieu de regarder en nous ?

     

    Réponse : Ce n’est pas parce que vous entretenez la possibilité d’une communication interplanétaire que vous êtes des esprits désemparés à la recherche d’un « sauveur ». Il s’agit d’une étape vitale de votre passage sur cette planète, alors que vous vous élevez vers l’incroyable conscience de l’intelligence illimitée existant dans l’univers et de la place de l’humanité dans la grande collectivité.

     

    L’arrivée de milliers de vaisseaux dans vos cieux et les communications qu’ils adresseront aux humains du monde entier ébranleront profondément certains des comportements les plus primitifs, tout comme l’intelligenstia.

     

    Vous serez tous devant un nouveau paradigme dont vous vous approchez très rapidement tandis que vous voyez le vieux paradigme s’écrouler partout autour de vous.

     

     Cette destruction des structures qui vous ont tenus dans l’inconnaissance, bien qu’elle vous effraie, est essentielle pour vous préparer à ce qui suivra, soit la coexistence pacifique avec d’autres civilisations et le passage conjoint à une fréquence vibratoire dimensionnelle plus légère et plus subtile.

     

     

    Ce qui va se passer a tout avoir avec vous. Nous ne sommes que des observateurs de votre jeu, que nous avons déjà vécu nous–mêmes. Nous somme parfois intervenus dans l’espoir de vous aider, mais nous en avons tiré leçon et nous ne faisons maintenant que participer de notre mieux, en tant que guides, en vous offrant une vision de ce que l’amour peut créer.

     

    Très chers, il s’agit de passer de l’obscurité à la lumière. Rien de compliqué. C’est le but de tous les êtres conscients. Vous ne pouvez y parvenir par l’esprit rationnel. C’est par le cœur que vous serez à même de le ressentir et de vous y consacrer.

     

    Question : « Quel est le but du gouvernement secret ?

     

    Le gouvernement secret dont nous parlons depuis si longtemps n’a qu’une seule intention, laquelle consiste à abaisser la fréquence vivratoire de la Terre afin que la planète Nebiru (ou Nibiru), sa patrie, puisse utiliser cette vibration pour s’insérer dans le registre ascensionnel de votre soleil avec les autres corps planétaires de votre système solaire.

     

    Question : « Comment ces êtres réagissent-ils au fait qu’ils perdent la partie ? »

     

    Réponse : « Ils se révèlent involontairement par leur actes. Ce sont des despotes désespérés qui savent que quelle que soit leur emprise sur vous ils peuvent vous ralentir, mais non vous dominer. Plus ils exercent leur force, plus vous vous éveillez à la vérité. C’est tout le contraire de ce dont ils ont besoin pour insérer leur planète errante.

     

    Question « A ce stade-ci, qui , à l’intérieur de la Fédération galactique, s’occupe d’eux ? »

     

    Réponse : «  Tous les Conseils interactifs pour les relations harmonieuses entre les biocentres planétaires observent les activités de votre gouvernement obscur. C’est l’une des principales raisons de leur venue imminente.

     

    Cependant, comme nous l’avons dit précédemment, l’intervention n’est possible à ce stade que parce que vos activités de destruction affectent la vie au-delà de votre atmosphère. C’est devenu une menace immédiate, car vous possédez à présent une force thermonucléaire suffisante pour nuire non seulement à l’ascension de votre soleil, mais aux autres familles célestes se trouvant dans votre région de la galaxie. »

     

    Question : «  Les agroglyphes (crops circles à ne pas confondre avec ceux fait par les humains n.d.r.) sont–ils à présent parmi les espaces les plus chargés d’énergie qui soient ? Et puisqu’ils changent chaque année, leur énergie se renouvelle t-elle-aussi ?

     

    Réponse : « Comme tu le comprends sans doute, ces formes sont d’une nature interdimensionnelle. C’est la conscience des dimensions supérieures qui manifeste des formes sacrées dans vos champs d’expériences.

    Nous, les Siriens de la 6eme dimension, participons activement à cette forme de communication avec ceux d’entre vous dont le cœur et l’esprit sont assez ouvert pour nous recevoir. Se joignent à nous d’autres êtres de lumière qui ont aussi l’intention de vous atteindre.

     

    Quand vous entrez dans ces formations, qui sont nos temples temporaires, vous sentez une étrange présence qui est due au fait que votre esprit passe dans une autre réalité, même si c’est seulement pour un moment. A chaque saison nouvelle, de nouveaux motifs sont créés dans les champs reflétant notre désir d’éveiller en vous la capacité de déchiffrer la cosmométrie de toute la Création. »

     


     

  • L’agenda essénien, par Anne Givaudan.

    L’agenda essénien, par Anne Givaudan.

    Paroles tirées de livres co-écrits par Anne Givaudan et Daniel Meurois.

     

    Des pensées inspirantes, des énergies aimantes, recueillies auprès de  l’un des êtres qui accompagnent la Terre dans son ascension ; un enseignement spirituel authentique pour traverser sereinement une époque de bouleversements. 

     

    -----

     

    « Le grain de vie, c’est l’Un et nous sommes les fils de l’Un. Voilà pourquoi nous devons rechercher l’identification avec la plus infime poussière que le vent fait s’échouer dans nos yeux. L’identification est la clé de la compassion. »

     

    « L’Univers a ses jours et ses nuits ; il s’en agit de même pour le corps et l’âme de l’homme. Nous avons tous nos saisons, nos étoiles, nos lunes, nos soleils intérieurs. »

     

    « Lorsqu’un véhicule amorce une courbe dangereuse, chacun attache sa ceinture. Qu’il en soit de même pour tous les terriens conscients. Votre ceinture doit se parer de ces noms : tolérance, pardon, lumière et espoir. »

     

    « Ce que vous devez réveiller, c’est cette partie de Lui qui dort en vous. »

     

    « Un esprit pur tisse des voiles de paix, véritables boucliers, pensées d’amour tangible qui font du verbe aimer autre chose qu’un simple mot…. »

     

    « Il faut pointer le cœur vers le schéma de la Source. Créer, c’est redécouvrir. Nul ne peut reprendre à son compte ce que la Nature suggère depuis toute éternité. »

     

    « Ce qui n’est pas compris suscite la terreur, le fanatisme ou la dévotion desséchante. »

     

    « Toute la vie d’un homme doit tendre à incarner ce qui est plus que sa vie, plus que ce qu’il croit être sa vie. »

     

    « Etre n’est pas s’affirmer en dominant, en tranchant ni en ordonnant le monde. Etre veut d’abord dire fusionner avec la vie. »

     

    « Mon cœur ne désire rien… IL EST. Les cœurs qui désirent ne font qu’exister. »

     

    « Tu as la richesse, mais peux-tu me dire si tu es riche ? »

     

    « Un corps et un âme qui souffrent seront toujours des offenses de l’homme à la nature profonde des mondes. »

     

    « Ne soyez plus ce que vous croyez être, car aussi beau que puisse être votre rêve, il demeure en dessous de la réalité. Devenez votre Essence, alors le Savoir et la Force des mondes rayonneront dans votre esprit et vos mains »

     

    « La prière est une construction de l’âme qui rejoint l’esprit, le contraire d’une attente pieuse et généralement faible où l’être s’effrite parce qu’il ne connaît que le monologue de la demande. »

     

    « Les prolongements de votre vie, ce sont les pierres, les plantes, les animaux que vous rêvez de dominer sans savoir qu’en fait, ils sont un autre vous-même, un autre vous-même qu’il convient de découvrir et d’amadouer avec l’amour. »

     

    « Le roi qui a été mendiant peut faire fleurir en son cœur plus d’Amour que nul autre… »

     

    « Lève les yeux vers le bleu du ciel et respire. Crois-tu que l’un de nous appartienne à qui que ce soit ? Chacun s’appartient. »

     

    « Il faut appeler pour être entendu, et il faut faire aussi la moitié du chemin. »

     

    « Le véritable sage sait bien qu’il doit utiliser le langage de ceux à qui il s’adresse. »

     

    « Tout fonctionne à l’image de Tout. Ce sont les mêmes lois qui poussent la poussière et le soleil vers l’ultime But. »

     

    « On se souille pas l’Amour de l’Eternel… on ne souille que notre âme par la bassesse de nos pensées. »

     

    « Il n’y a pas d’âme élues, il n’y a que des âmes qui ont le courage de s’élire. »

     

    « Il faut savoir mourir pour aller dans le sens de la vie. »

     

    « Saurait-il y avoir un premier et un dernier alors que chaque être vit un peu en tous les autres ? »

     

    « Il faut se dépersonnifier, ôter l’écorce de nos peaux successives, bien savoir que l’on est toujours mendiant et prince à la fois, qu’il n’y a à regarder ni devant ni derrière. Eternellement l’horizon s’enfuit si on ne le place en Soi. »

     

    « Il te faut prendre toi-même les sentiers de ton esprit et non pas laisser à une autre volonté le soin de la faire à ta place.»

     

    « Celui qui cherche le sage, oublie souvent le pauvre au coin de sa rue… »

     

    -------

     

     « Voilà identifié le mal dont vous souffrez : l’adoration du ‘deux’ »

     

    « Notre mission, c’est le bonheur ! »

     

    « Est-ce vivre un rêve que d’aller à la rencontre de soi-même ? Pourquoi le laid ou le médiocre seraient-ils plus vraisemblables que le beau ? »

     

    « Dès que le vouloir de l’homme se substitue à la volonté du Sans-Nom, il y a comme un abcès qui se forme en son âme. »

     

    « Les autres ne sont pas meilleurs qu’en moi-même. Que je ne sois pas Un en esprit avec eux et je chanterai faux la parole du Père. »

     

    « Une conscience qui se repose est une conscience qui s’endort et se flétrit…. Parce qu’un homme qui sommeille à l’ombre de son savoir est semblable à un épi de blé qui sèche sur pied. »

     

    . « Qui parle en l’homme ? Est-ce un masque qui veut ‘bien faire’ ou est-ce la Force qui est au-delà des forces ? Que ceux qui empruntent le langage du Soleil abandonnent leur propre langue car ils ne voient pas qu’elle contribue à tisser la dualité des mondes. »

     

    « Heureux celui qui est apte à bénir la matière car il est prêt à recevoir l’Esprit. »

     

    « Ne transmet l’éternel Amour que celui qui fait une seule mélodie de son esprit, de son âme et de son corps. »

     

    « On n’absorbe pas éternellement la vie sans comprendre qu’elle est la Vie. »

     

    « Chacun est au service de chacun et tout demeure bien de la sorte pour peu que l’on ait la grandeur de l’humilité. »

     

    « La vie pénètre en celui qui découvre l’espace illimité de son esprit. Ce n’est pas l’espace des rêves mais la cessation de ses rêves. »

     

    « Quiconque enseigne aux hommes a souffert avant eux sur le même chemin. »

     

    « Nul n’a jamais rebâti le monde sans se rebâtir soi-même. »

     

    « La Terre de demain, c’est surtout la Terre d’aujourd’hui que vous allez contempler différemment. »

     

    « Quand tu t’adresses au père, c’est ton cœur qui parle car c’est lui qui se trouve le plus près de sa demeure, lorsque tu t’adresses à la terre, ta mère, ou lorsqu’elle te parle, ce sont tes pieds qui établissent le lien…. »

     

    « Le vocabulaire de l’amour est toujours simple. Il fait fuir ceux qui ne le sont pas et craignent d’afficher une forme de gaieté. »

     

    « Il n’y a jamais eu de paradis perdu mais seulement une foule d’aveugles qui se déplacent et s’entrechoquent au milieu même de ses jardins. »

     

    « La stabilité n’est pas une fixité mais un équilibre, un juste mouvement de va-et-vient entre la chute et la station verticale, un mariage d’amour entre ce qui paraît être le noir et le blanc ; »

     

    « Apprenez à respirer en sachant que vous respirez…. L’Invité, c’est le Soleil. »

     

    «  Les techniques ne seront jamais ce potentiel qui, en vous, accomplit le ‘travail’, c'est-à-dire l’œuvre de restauration de votre être divin. »

     

    « Ouvrez votre main plutôt que de serrer votre poing et de vous raidir ! Que tout en vous soit fluide : la solution passe par cette nécessité… »

     

    « L’une des grandeurs de l’être qui prend racine sur cette terre est d’accepter le risque de chuter… ou même de simplement s’égarer. Si tu n’as pas connu l’ombre véritable, tu ne sauras jamais à quoi ressemble l’ardeur du soleil vrai. »

     

    « Ne jetez pas la pierre à ceux que vous savez ou pressentez avoir entretenu la falsification, la dissimulation et, le plus souvent même qu’à leur tour, la violence. Qui sait si quelque inquisiteur ne remue pas encore au fond de vous ? »

     

    «  La Révélation faite à l’humanité par la Divinité n’est jamais totale ni définitive. Elle demeure à l’image de l’univers des univers, en perpétuelle expansion. »

     

    --------------

     

    « Si tu te nourris de toi, tu plonges dans l’océan d’immobilité. Casse le rempart et pousse la porte ! »

     

    « Soyez vous-même et non pas ce que la société voudrait que vous soyez. »

     

    « On ne pratique pas l’Amour par crainte du mal ; si c’est ainsi, on le singe, rien de plus. On ne pratique d’ailleurs pas l’Amour, on s’identifie à lui. »

     

    « Il n’y a pas de solitude pour qui a l’humilité d’accepter le rôle que la vie lui a proposé, sans chercher l’action qui va satisfaire sa seule fierté ; »

     

    « L’homme et la femme qui se cherchent sont semblables à l’œil gauche et à l’œil droit d’un même visage. Ils doivent apprendre à regarder exactement dans la même direction, sans qu’aucun des deux ne prime sur l’autre. »

     

    « L’humain a pour tâche de mettre fin à l’énergie centrifuge qui l’éloigne de lui-même. »

     

    « Penser, vouloir, ne signifient pas tendre à l’extrême la personnalité, mais laisser s’exprimer ce qui irradie au-delà de la personnalité. »

     

    « L’histoire de votre libération, c’est celle de l’apprentissage d’une décrispation de l’âme. »

     

    « Avec qui avons-nous pris rendez-vous si ce n’est avec cet atome du fond de notre cœur qui, de toute éternité, a tout compris et qu’incroyablement nous continuons de museler jour après jour ? »

     

    « Qu’y a-t-il à prouver ? Nul ne prouve jamais rien à personne. Les forces et les vérités de la vie s’infiltrent d’elles-mêmes en chaque homme dès que celui-ci entrouvre les portes, les unes après les autres. »

     

    « Est réellement comme mort celui qui ne bouge plus en son âme, celui qui n’espère pas, celui qui se refuse à regarder et à aimer. »

     

    « Il n’y a qu’une Vie et non pas trente-six-mille, mais aussi cette Vie comporte-t-elle des instants où l’on s’endort, où l’on se réveille avec d’autres vêtements, où l’on tourne les pages d’un livre inscrit au fond de nous et qui nous font voyager d’un chapitre à l’autre ! »

     

    « Tant que la clé que l’on propose à autrui ne peut être saisie autrement que dans la réalité intellectuelle, elle n’est pas une clé réelle mais son fac-similé. »

     

    « Un rocher contient souvent plus qu’une bibliothèque et peut stimuler en nous des énergies insoupçonnées, des engagements pris depuis l’aube des Temps.»

     

    « Le Verbe humain doit être utilisé comme un extrait de plante, avec d’infinies précautions. C’est la dose absorbée qui peut transformer le remède en poison violent. »

     

    « Ne lutte pas contre tes faiblesses par la haine ou le rejet ; observe-les, prends-les pour ce qu’elles sont, pour un peu de toi-même qui t’offre une opportunité de comprendre jusqu’à engager une transmutation. »

     

      « L’Homme qui peut voir s’écrouler la religion qui l’a guidé et qui parvient encore à contempler les Etoiles s’enrichit de sa déchirure. Celui-là n’adore plus. Il commence à communier avec l’Un. »

     

    « Les sociétés humaines sont ‘noyautées‘ par l’amour ; cela n’apparaît pas encore, loin de là, mais la surprise des dormeurs sera grande. »

     

    « Il faut chercher à l’intérieur ! La lumière de la paix sourit plus aux ‘spéléologues’ qu’aux ‘alpinistes’… »

     

    « C’est la qualité du regard qui décide à elle seule de l’importance de l’obstacle. »

     

    « Votre but est d’être le Soleil de ceux que vous aimez. Cela résume toutes les quêtes. »

     

    « La véritable grandeur ressemble à l’authentique noblesse : elle ne se demande ni ne s’offre. Elle se dévoile d’elle-même car elle porte en elle l’ordre du monde. »

     

    « Le Libération n’est pas une affaire de temps ni d’arrangements d’influences dans la Grande Horloge Universelle mais plutôt de résolution personnelle. »

     

    « Rien n’est utilitaire dès que l’on a compris le sens de l’avance des mondes, parce que tout vit et que, à ce titre, tout a droit à la beauté et au respect. »

     

    « Marginal, vous l’êtes dès que vous avez décidé de rejoindre votre véritable demeure… dès que vous avez compris qu’elle ne vous attend pas quelque part derrière les étoiles ou dans ‘l’au-delà’ mais partout, dans l’ampleur et la pureté dont vous pouvez revêtir chacun de vos actes. »

     

    « A quoi sert-il d’emplir une cruche de l’eau la plus pure si la cruche elle-même n’a pas la pureté du cristal ? »

     

    « Les mots deviennent souvent des maux et si votre monde ne peut encore s’en passer il faut savoir que leurs limitations en font de véritables ‘termes’ à l’expansion de conscience. »

     

    ---------

     

    « Vos ‘acquis’, c’est souvent la somme de ce qu’il vous faut désapprendre. »

     

    « Rejeter l’illusion de la matière c’est encore nourrir une illusion, c’est toujours faire fleurir la dualité de la lumière et de l’ombre. »

     

    « Le Grand Etre qui nous dispense la vie change d’intonation à chaque jour de sa création, à chaque nouveau ciel qu’il donne aux hommes, mais le fond de sa voix demeure inchangé… »

     

    « L’un des plus grands torts de l’humanité terrestre a été de s’isoler, de se retrancher du reste de la création en s’imaginant lui être supérieure. Gérer un monde ne signifie pas le dominer. »

     

    « Quoi qu’il arrive, votre destination, c’est le Soleil. »

     

    « Combien d’hommes, combien de femmes, ne croient pas en l’Eternel Soleil, ou en tous les attributs qu’il revêt d’un peuple à l’autre, que parce que leur père, parce que leur mère, y ont cru avant eux ? Ceux-là font de leur croyance une statue. »

     

    « La langue devient bientôt double si elle se laisse séduire à son propre jeu. »

     

    « Celui qui prend soin des corps se voit toujours ouvrir les portes des âmes. »

     

    « Ce que vous nommez les coups de destin, ce sont simplement les coups de cet autre vous-même qui, quelque part sous la lumière de l’Eternel, sait bien ce dont vous avez besoin. »

     

    « La Terre vit, elle fait plus qu’exister, comme vous-mêmes faites plus qu’exister. Vous n’êtes pas une bouche qui mange ni qu’un couple de jambes qui marche. De son côté elle n’est pas qu’un sol qui nous nourrit ni que chemins qui nous supportent. »

     

    « Que ton âme soit une croix où les forces s’épousent, le lieu de rendez-vous du plus et du moins ! »

     

    « Celui qui ne peut scruter les replis de son propre visage a-t-il seulement le droit de pointer l’index vers les faux plis du cœur de l’autre ? »

     

    « Tout homme dont la vie est un désir tourne autour de lui-même. Mais celui dont l’existence est volonté regagne chaque jour un peu plus sa demeure. »

     

    « Si nous sommes tous Un dans le cœur de l’Eternel, des milliers sont nos visages et nos itinéraires. C’est ainsi que l’Infini se réalise un peu plus à travers chacun d’entre nous. »

     

    « Et si nous cessions d’être des infirmes de l’Amour ? Si nous osions des mots qui n’existent guère et un pas, ne serait-ce qu’un pas hors de notre terrifiante logique ! »

     

    « Nul n’est indispensable mais chacun est nécessaire à l’avance. Chacun est responsable de l’Autre. »

     

    « Il est des vérités qui ont besoin de l’obscurité pour pouvoir dire qu’elles sont des vérités. Celles-là sont les plus belles. »

     

    « Si nous sommes tous les initiés de quelques-uns nous demeurons sans cesse les élèves de quelques autres. »

     

    « Il n’est que le désespoir pour créer la mort…. Il existe un air dont vous ne soupçonnez pas l’existence mais dont les âmes font leur nourriture. »

     

    « Sachez qu’il aura toujours soif celui qui ne veut pas être une source… »

     

    « Le Tout peut tout et ne s’inquiète de rien. En cela ne réside aucun orgueil mais une connaissance infiniment plus simple que vous ne l’imaginez. »

     

    « Votre salive, c’est vous-mêmes, vos cheveux sont vous-mêmes, la sueur de votre front et la poussière de votre peau sont vous-mêmes. Faites maintenant que l’amour soit vous-mêmes,  alors le Père oeuvrera en vous, à travers vous… »

     

    « La seule porte de sortie est à l’intérieur. »

     

    « Le but n’est pas d’aider les êtres mais d’aider les être à s’aider eux-mêmes…. Cela seul les fera sortir de leur cocon ! »

     

    « L’épée céleste ne saurait avoir d’autre silhouette que celle de la pointe de votre cœur. Par la connaissance de cette loi, la bataille vous est acquise avant même qu’elle ait débuté. »

     

    « On ne se soumet pas à l’Amour vrai, on le fait soi. »

     

    ----------------

     

    « Il n’y a pas de lourdeur en nous et autour de nous que nous n’ayons le devoir et la possibilité d’alléger, c'est-à-dire de rendre à elle-même. »

     

    « Il te faut donner, donner pour créer en ta poitrine le vide de ce qui n’est pas toi. »

     

    « Il est beaucoup demandé à ceux qui peuvent donner beaucoup. »

     

    « Il n’y a pas vous et la Vie, il n’y a pas vous et les autres. Il y a un seul élément-son, élément-lumière dont vous faites partie et qui éclate dès qu’un mental a la prétention de le disséquer, de l’englober, de le juger, de s’en extraire enfin. »

     

    « Celui qui se dirige vers le centre du Grand Soleil cosmique, sans détour, avance le coeur nu, les pieds déchaussés et les mains vides de toutes possessions. »

     

    « Que chaque corps ait sa juste mesure car la privation et la surabondance sont toutes deux des insultes faites à l’harmonie. »

     

    « La Santé est ce que vous appelez parfois naïvement sainteté. Cette Santé résulte de l’équilibre de tous les véhicules subtils ou grossiers qui constituent l’être dans sa totalité. » .

     

    « Nul n’applique sur une âme le sceau de l’amour si cette âme n’en dessine pas elle-même les contours et ne les chauffe pas à blanc avec son propre feu…. »

     

    « L’humilité authentique est de nature à faire se redresser l’échine. Elle signifie simplicité. »

     

    « Ce qui n’est pas aimé, ce qui n’est pas reconnu comme parcelle de vie, ce qui n’est qu’utilisé est, tôt ou tard, appelé à se rebeller. »

     

    « Aucune chose dans toutes celles que ce monde engendre n’est impure en elle-même. Dites-vous seulement que votre cœur dispose de la liberté d’accepter ou de rejeter toutes les manifestations de la Vie selon sa propre capacité de sublimation. »

     

    « Le maître et le serviteur sont comme le deux mains d’un même corps, les deux yeux d’un même visage. Ils sont le vent et la voile, l’épée et le bouclier. L’un n’est que la moitié de lui-même si l’autre n’existe pas. »

     

    « Nous ne cherchons pas des maîtres mais des témoins de l’Amour. Combien servent habilement leurs propres desseins en se parant d’un langage de lumière. »

     

    « Le Souffle à retrouver c’est le vôtre et les serrures à dissoudre sont de vos forges. »

     

    « Il n’existe pas une seule parcelle de cette terre qui ne s’apprête à muter intégralement. »

     

    « Vous avez choisi cette heure au cadran du temps pour venir en ce monde afin de mieux en finir avec vos propres contentieux. »

     

    « Vous êtes un seul être dont chaque cellule s’est mise à penser, à marcher séparément des autres au point de faire de la dissociation un véritable phare, une sorte de loi incontournable. »

     

    « Nul ne pénètre dans une conscience qui ne sent pas en elle un vide ou le gong puissant d’un appel. »

     

    « Oubliez les vieux itinéraires…. Il y a des cartes si belles et aux si beaux sentiers sur lesquels vous n’avez pas encore jamais posé le moindre pied. »

     

    « Un grain de sable porte en lui-même toute la quiétude, la force, l’étendue et la beauté de la plage dont il est issu. L’univers a davantage besoin de ces grains de sable que de grands prêtres aux vagues sermons. L’heure des sermons est révolue… »

     

    « Il n’y a pas une Terre qui soit trop sombre pour que l’Amour en détourne son regard. »

     

    « Les mots de silence ne sont pas des mots de néant … pleins de vide… ils sont au contraire pleins de Souffle. »

     

    « La vie est respiration ; elle progresse aussi bien par un certain vide que par un certain plein. Le cœur est le ferment de la vie, le point de résolution des contraires, le maître-dissolvant des impasses. »

     

    « De la foule des différences naîtra l’Unité, telle qu’on ne parvient pas encore à la penser ; chaque peine ne doit plus se vivre comme une peine, afin que s’épousent l’idée du Bien et du Mal et que s’incarne la terre du Milieu, celle qui est ciel et roc, puis Amour au-delà du dense et du subtil. »

     

    « La matière de votre monde est illusion, dit-on. Soit, mais si elle vous est donnée, faites-en un superbe tremplin…. Ensoleiller l’illusion de cette matière est certainement le moyen le plus simple d’écarter ses multiples voiles. »

     

    « On invente des règlements tant que l’on n’est pas capable de vivre des Lois. »

     

    ---------

     

    «  Ne  croyez pas que la Lumière pénètre l’homme en une seule et unique fois. »

     

    « Le monde de vos émotions est un frein à l’atteinte du But, le grand maquilleur des vérités profondes, enfin un extraordinaire chef d’orchestre animé d’un talent d’illusionniste. »

     

    « Il n’a pas de but celui que la lumière habite car il est déjà lui-même le But. »

     

    « Il faut que le roc se fasse pierre précieuse, que l’herbe soit arbre, que l’animal s’éveille à l’humanité, que l’humain se dépouille pour laisser apparaître l’initié, semblable aux Frères des étoiles… »

     

    « Il y a un amour avec lequel on ne tergiverse pas. Si on le perçoit clairement, alors on sait qu’il ne permet pas à l’âme de serpenter sur le chemin des milles excuses. »

     

    « L’amour absolu crie son existence jusque dans le plus petit atome de vie, alors que la haine absolue se nie elle-même et ne saurait avoir de consistance. L’amour s’avère l’unique raison de tout et la seule force de cohésion Sa création est chose permanente ! »

     

    « Toute créature est l’architecte de ses temples présents et à venir et le fut de ceux du passé »

     

    « Il en est de la Vérité comme de toute force, elle s’offre parfois avec tant de puissance que toutes les oreilles ne peuvent l’entendre. »

     

    « Chacun de vous a, non pas tout-pouvoir, mais toute puissance…. Car la puissance, c’est le pouvoir dénué d’égo ! »

     

    « A ceux qui sont épris d’amour nous ne proposons pas un exode vers les étoiles mais un travail inlassable et dans la joie, sur leur propre terrain. »

     

    « Qu’un tiers du peuple des hommes vienne au même instant et de façon volontaire à émettre des idées similaires de paix et d’amour inconditionnel  et la structure de toute matière en sera bouleversée à jamais. »

     

    Pour œuvrer comme il vous l’est demandé, sachez ralentir la course de vos soifs ! Ainsi vous quitterez la périphérie du cercle des apparences pour rejoindre le point central où les causes se conçoivent. »

     

    « Les enfants du Soleil se recrutent sur toutes les terres du monde ; il n’en est pas deux qui endossent le même manteau et pourtant tous parlent la même langue. »

     

    « Ce n’est pas le retour du Christ-physique que l’homme doit avant tout attendre mais l’arrivée nouvelle de son principe en son cœur. C’est cela qui va vous déchirer et faire refleurir la planète. »

     

    « La parole doit s’affirmer en tant que mélodie souple et non comme assemblage de segments sonores. »

     

    « Le Cosmos ne connaît pas de morale, il connaît ce qui est Amour et cela est bien suffisant puisque c’est Tout. »

     

    « De tout temps une corde raide a été tendue entre l’initié et le mystique ; cette corde est l’Itinéraire, la juste mesure entre la connaissance et l’émotion. »

     

    « Le Kristos de la Terre, des Etoiles et du Soleil n’est pas celui d’un peuple ni d’une religion. Il est la Force première et ultime présente en toute confession. Il est la Voie par laquelle s’animent toutes les énergies d’Amour et de paix dans toutes les contrées de l’univers. »

     

    « Vos frères animaux peuvent devenir vos instructeurs au même titre que vos frères de lumière. Laissez-les retrouver leur rôle médiateur entre la Nature de votre Terre et vous-mêmes.»

     

    « Ne juge pas, suis ton chemin ; l’esprit de l’homme qui capte l’Esprit divin est souvent malhabile et se fourvoie dans un moralisme primitif… »

     

    « La Grande Force Christique qui s’incarne prie chacun de rejeter les vieilles images du ‘passé’. Son premier souhait est que chacun prenne solidement en main les rênes de son évolution. »

     

    « Rebelle-toi donc si ton âme le souhaite, mais que cette rébellion ne soit pas emplie de fiel, qu’elle ajoute au contraire une marche de plus à ton ascension… et à l’ascension d’autrui, dont tu es responsable. »

     

    « Il y a un Grand Soleil auquel aucun nom ne peut s’adjoindre. Si vous l’écoutez bien au fond de vos nuits, il vous demande simplement de partager l’Amour que ses rayons donnent sans restriction. C’est Lui qui vous ouvrira les portes de la demeure, au-delà du labyrinthe. »

     

    « Que du fond de leur cœur les hommes de la terre essaient d’admettre qu’ils en sont au début d’un fabuleux éclatement des frontières. Qu’ils cessent enfin de juger ! »

     

    « Gardez de la pierre la solidité, du végétal la croissance généreuse et la beauté de la fleur, enfin de l’animal la joie de vivre, la disponibilité totale à la seconde qui s’écoule et cette capacité d’aimer par la connaissance intuitive du Tout. »

     

    « Ne faites plus le bien par seule crainte du mal. »

     

    -------------

     

    « Comprenez qu’il en est des terres comme des hommes, chacune se veut porteuse à part égale de messages et d’énergies. »

     

    « Il faut beaucoup marcher pour admettre que la clé tant espérée est peut-être au point de départ. Entre l’Alpha et l’Oméga serpentent l’ego et les méandres du Moi. »

     

    « Le Maître, dans le cœur de l’Eternel, sera celui qui intercalera les grains de vie du Souffle divin aux atomes de sa chair. »

     

    « Se nourrir, c’est avant tout accueillir de la lumière et, en s’unissant à elle, la pousser un peu plus loin sur son chemin alchimique. »

     

    « Nul ne s’élève ni ne s’ennoblit en niant et en écrasant autrui. Et autrui, c’est tout autant ce chien que vous promenez au bout d’une laisse, cette plante que vous pensez à arroser de temps en temps, ou ce sable sur lequel vous vous allongez. »

     

    « L’esprit humain va se heurter à un mur et celui-ci ne sera pas franchi si l’on ne prend pas conscience que le véritable voyage est intérieur. Cela signifie que c’est la force de la pensée alliée à celle de l’Amour qui dévérrouilleront les blocages de l’être. »

     

    « Une pensée se déplace telle une note sur une longueur d’onde à partir de la centrale énergétique que représente votre conscience mentale. Ce qu’il faut absolument comprendre, c’est que cette pensée, cette note, est bel est bien pourvue d’un corps. »

     

    « Est-ce dans l’arme ou dans l’idée de l’arme que se cache le véritable mal ? Ainsi, en tuant vos ennemis, vous vous tuez vous-mêmes par le poison de vos idées. »

     

    « Qu’est-ce que le mal si ce n’est l’absence d’amour ? Qu’est-ce que la nuit si ce n’est l’absence de soleil ? »

     

    « L’ensemble du peuple animal avance aujourd’hui à plus grands pas que la globalité du peuple humain. »

     

    « Pour concevoir et engendrer la plus grande des puretés, la plus lumineuse des créations, il faut avoir expérimenté le trouble. Celui-ci prédispose en chacun les fils avec lesquels un jour –mais pourquoi pas maintenant ?- le manteau de compassion sera tissé. »

     

    « A celui qui ne pourra voir la Divinité que parmi les arbres, parle d’un dieu qui s’est fait arbre. Apprends donc à admettre des différences, car l’or spirituel ne s’impose pas. »

     

    « Le bien d’un Age peut être le mal d’un autre. Ce n’est que lorsque vous aurez réalisé le divin en vous que vous fondrez ces deux notions en votre être, les dépassant par le jeu de votre amour. »

     

    « Si tu veux être écouté, ne sois pas trop différent d’autrui. Si tu veux que l’on écoute la divinité qui loge en toi ne chasse pas complètement l’humain qui lui sert de support. »

     

    « Il y aura toujours un abîme entre l’étudiant et l’amoureux. Le premier cherche ce qui est hors de lui et accumule, le second ne peut pas chercher ce qu’il a déjà trouvé, car de toute éternité il est dit que l’Amour est la Connaissance. »

     

    « L’heure que vous vivez est plus riche en occasions de faire fleurir l’Amour que toutes celles que votre monde a jusqu’ici connues. »

     

    « Apprivoiser l’aliment, c’est apprivoiser ses pensées. Vos pensées sont la seule force qui empoisonne ou purifie votre nourriture. »

     

    « Vous voulez que les hommes aient des ailes alors qu’ils n’ont pas encore de pieds. S’ils ne reconnaissent pas la Terre comme leur Mère nourricière, attendez-vous à ce que, leur existence entière, ils soient désespérément en quête du Père. »

     

    « Que la coupe de votre amour ne soit pas pleine à demi car bien peu pourraient y boire. »

     

    « Lorsque le sans-nom dispose un don au cœur d’un nouveau-né, c’est dans l’espoir que ce don ne se couvrira pas de la poussière du Temps. Une possibilité inexploitée est une terre grasse laissée en friche, un trésor méprisé. »

     

    « Ne plus parler, mais chanter ! Apprendre à l’homme à chanter la mélodie que les étoiles et le Père ont inscrite en lui. »

     

    « Que ta douceur soit ferme et ta volonté inlassable ! De cette façon tu ne te raidiras point dans ton travail. »

     

    « La voie du Service est précisément celle de ceux qui ne moralisent pas, qui n’agissent pas ‘par pitié’ et parce qu’il faut ‘faire le bien ‘. Elle est l’équilibre de ceux qui ne séparent plus la main de l’esprit. »

     

    « Votre mort est un portail sous lequel vous allez passer, un portail derrière lequel vous serez plus nus, c’est-à-dire plus proches de l’état auquel vous aspirez si maladroitement. »

     

    « Ceux qui ont réellement compris la racine de la prière et de la méditation ne craignent pas de marcher parmi les hommes et d’empoigner avec eux la pelle et la pioche. »

     

    « Il en est trop qui mélangent le calme du cœur et la paresse de l’âme »

     

    ----------

     

    « Invitez la Lumière sans tarder, elle ne peut manquer de venir puisqu’elle est déjà là et que vous ne la voyez pas. »

     

    « La première des prières que vous puissiez offrir à la Vie est de vous nourrir en conscience, c’est-à-dire en comprenant ce que vous mangez, ce qu’est au juste cette ‘chose’ dont la substance s’intègrera peu à peu à la votre. »

     

    « Le vrai miracle, le seul, c’est la Vie que nous respirons. Le vrai désespoir, c’est que tous les êtres de cette Terre ne la perçoivent pas. »

     

     « Le feu sans nom n’exige jamais de sacrifice, il suscite l’Alliance par le Don. »

     

    « Ne maudissez rien de ce qui vous arrive car il vous est donné tout pouvoir sur vous-mêmes dès l’instant où vous acceptez de revoir ce ‘vous-même’ »

     

    « Peu importe l’histoire de votre vie, c’est la façon dont vous la vivez qui en fait une réalité lumineuse. »

     

    « Vous demeurez encore semblables aux feuilles de l’Arbre de Vie qui ont à peine conscience du rameau sur lequel elles ont bourgeonné, qui ignorent pratiquement tout de la branche sur laquelle ce rameau croît et qui ne soupçonnent même pas l’existence du tronc central, lequel mène aux racines nourricières. »

     

    « L’enfant est avant tout la promesse d’une vie qui sera en possession de plus de données que toutes les précédentes. »

     

    « Faites en sorte que le Père qui vit en vous n’ait pas à se plaindre de sa demeure. »

     

    « Il suffit qu’un acte ou une façon d’être trouve sa source dans l’Amour pour qu’il soit immédiatement habillé de Lumière. »

     

    « Il ne suffit pas de savoir, il faut savoir taire. Non pour dissimuler mais pour aller à l’essentiel en évitant certains horizons qui pourraient encore effrayer. »

     

    « Rien de ce que vous rencontrez n’est votre ennemi mais tout vous renvoie immédiatement l’image de ce que vous êtes. »

     

      « Je suis dans le caillou que la semelle de vos souliers envoie rouler sur le bord du chemin, dans le bourgeon qui éclot, dans la feuille qui tombe et dans le nuage qui vous déverse un peu de son cœur. »

     

    « Le piège le plus subtil…c’est séparer une fois de plus la matière et l’Esprit. En vérité, de toute éternité, Tout demeure Un, Tout fusionne ! »

     

    « Vous vous laisserez envahir par le cri de la vie à elle-même et cela vaudra toutes les prières du monde puisque vous serez prière vous-même, puisque vous serez action sereine et non pas spectateurs de l’acte. »

     

    « Donner l’Amour signifie incarner celui-ci gratuitement, en l’absence de duplicité, jusqu’au cœur du geste le plus humble. »

     

    « L’esprit ne grandit jamais en abaissant le corps. »

     

    « On ne partage pas ce qui, depuis le commencement de temps, emplit tout de sa présence équitablement. Toute créature, la moindre poussière même, l’a reçu en abondance. »

     

    « La Vérité ultime, le moteur de toute avance, est de comprendre que rien ne peut être extérieur à nous puisque tout est en nous, jusqu’à la voute étoilée que l’on contemple chaque soir. »

     

    « Le temps n’existe pas en lui-même, il est le reflet de votre mental déconnecté de sa source. »

     

    « Il n’y a pas à marcher réellement, il n’y a pas à se projeter vers le futur. Le Grand Soleil est déjà là, en chacun, autour de chacun. Parler de Chemin, c’est une façon de parler d’avenir. Cette notion n’est rien d’autre qu’une illusion de plus. Le Présent éternel détient la clé. »

     

    « Le caillou, l’herbe du chemin, l’amibe, le chien qui traîne au coin de la rue, sont tous des Christ en puissance. Si cela choque une âme, une conscience, c’est que celle-ci doit se défaire d’un carcan de plus. »

     

    « Parler de la mort, c’est avant tout parler de la Vie. Vous apprenez à plonger au fond d’un lac et à en revenir avec l’extraordinaire sensation d’y avoir trouvé vos empreintes. »

     

    « Prendre un stylo, enfoncer un clou, préparer un repas sont les gestes quotidiens des hommes. Si pour vous ils sont insignifiants, ils sont aussi l’aveu de votre égarement. Qu’ils deviennent vos prières de vie et vous demeurerez au centre de vous-même. »

     

    « Aucun de ceux qui s’offrent à la cause de l’Amour n’a de divine permission de se prendre à son propre jeu et de revêtir le masque du prophète. »

     

    « Vous devez poser les bases d’un amour et d’une joie de la vie dont la pureté sera la caractéristique du destin de la Terre dans le cosmos. »

     

    ------------

     

      « Il peut assister à l’infinité de ses morts et de ses naissances sans avoir rien vu celui qui n’accepte pas de mourir à lui-même. »

     

    « Délaissez vos états d’âme, ce ne sont que des états transitoires du paraître »

     

    « Comment peut-il se sentir blessé celui qui est au-delà de l’idée même du combat. »

     

    « Je vous parle d’Amour… car il faut que vous découvriez enfin ce Souffle dont le souvenir palpite en vous depuis l’origine des Temps. »

     

    « Si l’âme a de multiples routes, la Paix n’a qu’une seule voie. Glissons-nous dans le cœur d’un arbre ou prions un arbre, peu importe, mais surtout soyons cœur et soyons prière. »

     

    « Le Grand Tout en a fait des ponts entre l’homme et la plante, des souvenirs vivants de la spontanéité et de la sensibilité universelles. »

     

    « Celui qui fuit sa chair s’y attache plus fermement encore car seul celui qui a la volonté de quitter la superficie de son être parvient à se rencontrer. »

     

    « Les temples ne sauront jamais te dicter que la loi de l’ombre du Père. La seule loi, la véritable loi, n’est pas une loi mais une compréhension, une harmonie, un inspir et un expir qui font de l’être une cellule du Divin. »

     

    « Tout homme qui s’éloigne de l’ombre est déjà prêtre au fond de son cœur, qu’il sache donc qu’à chaque pas effectué, il peut devenir un peu plus panseur de plaie par le bout de ses doigts ou le feu de son regard. »

     

    « Ce n’est pas du désir charnel dont il vous faut prendre garde mais de tout désir qui asservit, qui crée une pulsion dominatrice qui engendre et ancre dans l’âme et le corps un automatisme primaire difficilement contrôlable. »

     

    « Il y a l’attente de celui qui dort et celle de celui qui veille en observant, en comprenant, les saisons de l’humanité. Celle-ci indique une façon d’être avec, dans le cœur, le but déjà en pleine floraison. »

     

    « Celui qui veut véhiculer la parole devra d’abord la chercher en l’autre car il est dit que chaque être est un livre et qu’il faut apprendre à y lire pour découvrir à quelle page il est ouvert. »

     

    « Toute souffrance est celle de l’humanité dans son ensemble. Qu’un homme pleure et c’est la race de ce monde qui est chargée de ses larmes. »

     

    « Que votre main droite n’ignore pas votre main gauche et que le souffle qui anime votre poitrine apprenne à bénir la plante poussiéreuse de vos pieds. »

     

    « Il y a une façon de regarder les évènements et les êtres qui en fait des murs sur lesquels on se fracasse, ou au contraire des pistes d’envol. »

     

    « Chaque arpent du sol que nous foulons est doté d’une mémoire, ainsi nous laissons un peu de notre cœur et de notre âme partout où nous allons. »

     

    « Pour parler du soleil à celui qui se trouve face à soi il faut d’abord vouloir discerner le soleil en lui, c'est-à-dire le respecter en l’écoutant. »

     

    « Le sourire vous aidera toujours à vous lever au-dedans de vous-même. »

     

    « L’Amour de Kristos n’a rien d’une force occulte. Il est simplement la racine d’un monde dont tous les autres procèdent. »

     

    « La compréhension n’est pas le cadeau que l’on reçoit au bout de l’étude, elle s’épanouit en gerbe d’Amour dans la fusion avec le Principe dont tout dérive. »

     

    « Le Diable n’est qu’une énergie débridée générée par les formes éparses de la vie qui partent à la recherche de la Vie. Il est la masse informe des suffisances et des peurs que chacun de nous, particule de feu, sème, nourrit et rencontre plus ou moins sur son chemin de liberté. »

     

    « Envoyez par le fond vos colères, vos rancoeurs, vos frustrations, vos orgueils et toutes vos pauvretés et dites-vous d’abord puis à l’ensemble de l’humanité, à la Création : pardon ! »

     

    « Rien n’est laissé au hasard dans la nature et ce que l’on croit trop facilement être ses caprices sont des faits pensés et motivés par des lois très profondes. »

     

    « Le karma n’est un poids terrible que si l’on se refuse à accepter de voir en la vie un maître de sagesse qui sait très exactement ce dont le tréfonds de notre être a besoin. »

     

    « Possède-toi, dénudé de tes écailles, et le cosmos te sera offert par surcroît. »

     

    « Chacune des cellules de ton corps, fut-elle à la plante de nos pieds, porte en elle l’embryon de tous nos organes, de tous nos sens et de notre cœur lumineux. »

    ----------------

     

    « La lumière se déplace souvent de façon la plus inattendue. Il n’y a pas d’itinéraire qu’elle ne veuille emprunter, ni de gouffre qu’elle juge indigne de sa caresse. »

     

    « Sachez que la face ténébreuse des évènements concourt invariablement et malgré elle à la perfection du Plan de Lumière. Tout ‘œuvre au noir’ participe inconsciemment au processus de rédemption. »

     

    « Si tu rejettes loin de toi le bras qui ne sait que brandir l’épée, tu nourris un peu plus encore son appétit féroce. Aime donc. Aime non pas par crainte du mal mais par amour de l’Amour. »

     

    « La souffrance n’est aucunement une fatalité dans la mesure où elle ne représente qu’un stade sur le chemin de l’évolution. »

     

    « Amour, tolérance et espoir aussi sont contagieux. Ne le savez-vous pas ? »

     

    « Cessez donc de craindre. Pensez et vivez l’Unique, car rien en vous ne doit poursuivre l’affrontement. »

     

    « Ce qui est demandé aux consciences solaires d’aujourd’hui s’éloigne de tout visage religieux. »

     

    « La seule norme à rechercher s’appelle l’équilibre et l’équilibre se résume avant tout par le fait d’être bien logé dans son âme et dans son corps. »

     

    « L’amour de chacun qui s’identifie à l’Amour de tous est la Bible suprême, le cadeau de l’Homme à l’homme, celui de l’Infini à ce que, sans cesse, il découvre de sa Création. »

     

    « Que la présence animale ne soit pas exclue de vos temples mes frères, elle en comprend le sacré. »

     

    « Certains brandissent une épée, d’autres leurs langues. Y a-t-il tant de différence dans le principe qui les anime ? »

     

    « Celui que la noirceur effraie renforce la noirceur et l’implante au fond de son âme. »

     

    « Celui qui ne trouve nulle joie ou nul amusement dans l’étude n’apprend pas encore, il défriche. »

     

    « Tant d’hommes, dans l’accomplissement de leurs tâches, courent au-devant de celle-ci au lieu d’aller sereinement à sa rencontre par le maître que sont toujours les voies détournées de la vie. »

     

    « Vous êtes vous-même l’énigme à résoudre, le puzzle qui doit se reconstituer. »

     

    « Et si l’homme se lançait le défi de devenir un parfum à la surface de la terre, s’il ne se contentait plus de n’être qu’une odeur ! »

     

    « Soyez simples et tendres… aimez ce que vous êtes déjà dans l’éternité. »

     

    « Soyez autrui et vous serez partout à la fois, dans tous les esprits. Vous serez ce que Je suis, c’est-à-dire vous-même ! »

     

    « Ayez l’humilité de faire le premier pas vers vous-mêmes. Vous n’êtes pas nés pour souffrir. On n’élève pas réellement l’âme et l’esprit en brisant le corps. »

     

    « La colère, je vous l’affirme, peut être une manifestation d’amour autant que de haine. Pour être constructive, elle doit être contrôlée, elle ne doit ressembler en rien à un débordement de pulsions animales. »

     

    « L’évidence n’est jamais à démontrer, on ne la communique pas. On la propose tout au plus et elle est reçue lorsque l’être se trouve au carrefour de sa vie. Elle ne s’adresse qu’à ceux qui ont compris qu’ils ont soif. »

     

    « Seuls les véritables maîtres savent qu’ils demeureront toujours élèves. Il n’est pas d’humilité vraie qui puisse engendrer l’humiliation. »

     

    « La nudité de votre conscience sera toujours votre bien le plus précieux. »

     

    « Ta parole suffit. Toute la vie tu adopteras ce principe. Souviens t’en. Fais en sorte qu’un ‘oui’ soit un ‘oui’ et un ‘non’ un ‘non’. »

     

    « Le véritable feu, celui de l’amour, n’a pas de nom parce qu’il ne connaît pas les lois humaines. »

     

    « N’expulsez pas de vos cœurs ni de vos corps leurs sources minérales, végétales et animales ; dépolluez-les simplement en les débarrassant de leurs travers et de leurs limitations. Qu’il en soit terminé avec l’homme de marbre, l’homme-laitue et l’homme-loup. »

     

    « L’amour vrai n’est pas mièvre. Il naît de la force de ceux qui acceptent de voir les réalités en face… et les réalités qui mènent à la Réalité fondamentale ne sont jamais laides. C’est l’illusion dont on les grime qui l’est. »

     

    --------

     

    « Il n’y a de mort que pour les aveugles du cœur ! »

     

    « Ce sont vos pensées qui, en ce royaume puis en d’autres, se doivent de transmuer puis de créer la matière comme escalier de l’Esprit. »

     

    « Le refus de reconnaître en soi l’ignorance, voilà la première manifestation de l’immobilisme, c’est à dire le masque de la seule mort qui soit concevable. »

     

    « La vieillesse est une maladie de l’âme qui ignore encore sa royauté, une maladie héréditaire qui se transmet au corps et s’entretient par la trame vibratoire d’une planète. »

     

    « Les symboles et les images ne sont pas de simples jeux arbitraires de l’esprit. Ce sont des bornes miliaires chargées des multitudes d’apports qui jalonnent notre route. »

     

    « La méfiance est grande aiguiseuse de couteaux, inventrice de prétextes. La vigilance, quant à elle, signifie la patience et l’observation. C’est par son étroit couloir, si vous avez l’humilité d’en appeler au Père de toute vie, que les réponses vous seront données.»

     

    « Chaque homme et chaque créature, animée ou non, a sa propre coupe qui attend quelque part en dehors du temps, dans un lieu de paix que seule sa conscience pure lui permettra d’atteindre. »

     

    « Le but, c’est le chemin qui mène de vous à Vous. Le but, c’est de Vous retrouver. »

     

    « Celui qui aime manie la Lumière, il en use comme de la plus belle glaise qui soit. Ainsi devez-vous comprendre que la mort, la distance et le temps ne sont rien, rien d’autre que des impossibilités voulues par les aveugles du cœur. »

     

    « Vivez et faites vivre. Sentez et faites ressentir. Pensez et apprenez à penser. N’imposez pas ce que vous savez mais faites aimer la recherche du vrai. L’homme a depuis toujours récité la pensée d’un autre homme : qu’il se récite enfin lui-même, au plus profond de son être.»

     

    « L’homme est semblable à une fleur qui s’épanouit lentement au fil de l’éternité, au gré des saisons de son cœur et de son esprit. Ainsi les corps n’en resteront point non plus au stade que tu connais. »

     

    « Nous n’avons pas de religion, nous n’avons pas de croyances, nous marchons sans bâton sur le faisceau de lumière sorti de la bouche du Père… et nous préparons l’entrée de Celui qui doit venir.» 

     

    « Tu trouves ton existence bien dure ici. Mais c’est ton propre égoïsme que tu ressens. Les hommes sont comme les muscles modelés par l’effort…. Ne t’attarde pas au muscle qui travaille, saisis la volonté qui les raidit. »

     

    « La vie se densifie ou se fluidifie selon l’habileté des mains et la limpidité des cœurs qui la reçoivent. »

     

    « La prise de conscience de la limite de nos sens habituels est la première démarche à accomplir, mais sache bien, si tu veux que ta route soit belle, que cette démarche doit dépasser de loin la simple compréhension intellectuelle des faits. »

     

    « Vide, vide ton âme, elle s’emplira de l’Eternel.»

     

    « La solitude est le piège de ceux qui ferment les yeux. Lorsque l’on ferme les volets de son cœur on ne perçoit plus que soi et lorsque l’on ne perçoit plus que soi, on ne fait que se regarder.»

     

    « L’ermite n’est jamais seul, il saisit la vie qui bouillonne jusque dans l’air qu’il respire et tout en la saisissant, il la transmute en une vie encore plus intense qu’il projette dans la sphère universelle. »

     

    « Votre ultime messie attend en vous et c’est dans l’action qu’il se lèvera. »

     

    « La compassion représente la racine même de l’Amour total par lequel tout existe et continue d’être. »

     

    « A chaque fois que tu baisses les bras ton énergie vitale s’envole de ton corps à tire-d’aile, elle va rejoindre le grand égrégore des échecs humains ; elle va empoisonner un peu plus la Terre, t’enfermer avec plus de sûreté dans ta négativité. »

     

    « Une machine complexe perd facilement ses rouages ; sois donc simple, débarrasse-toi de tout ce qui te fais dire tous les matins « je suis moi » ; rejette tes cuirasses de forces vaines et glacées, fais-toi petit jusqu’à t’infiltrer dans les mailles du vent, fais-toi tout petit. »

     

    « Toute croyance porte en elle l’embryon d’une erreur, d’une impasse. N’incrustez plus en vous le mécanisme de la croyance. »

     

    « Le dogme est un univers clos où la conscience respire en circuit fermé, c’est un univers qui s’alourdit au fil des âges car on applique sur ses remparts couche d’enduit sur couche d’enduit afin d’en voiler les inévitables fissures. »

     

    « Qui comprendra jamais que la véritable puissance, la fusion avec la force de Vie, naît moins d’une course que de l’abandon suprême ? »

     

    « La Lumière sera votre corne d’abondance parce que toute vie est née pour une infinie floraison. »

     

    --------------

     

    «  La Vérité n’est pas le fait de conquérir quelque chose, elle est simplement le fait de se débarrasser d’un certain nombre de choses. »

     

    « Enracinez ceci dans votre cœur : vous marchez dans un rayon de l’Esprit, dans une pure objectivation de la lumière divine. »

     

    « Qui peut donner une dimension à l’Esprit ? L’Amour lui-même ne vit que s’il se dépasse perpétuellement ! »

     

    « Le temps est révolu de dire aux hommes de croire pour croire, parce que la simple croyance et souvent la mère de dogmes trop humains, puis la sœur des superstitions. »

     

    « Sachez que tout espace est une création du mental, il se développe éternellement selon la limitation des esprits qui l’animent. Le Soi vers lequel nous nous en retournons tous est un point dans l’Absolu lui-même. »

     

    « Votre cœur est une porte qui ouvre sur l’immensité du temps, c'est-à-dire de l’espace sans fin de la Vie qui englobe les vies. »

     

    « L’espace qui sépare les mondes est avant tout un Espace intérieur. »

     

    « On exige beaucoup de ceux qui peuvent donner beaucoup ! Que cela soit une flamme pour vous dans votre nouvelle vie ! »

     

    « C’est vous-mêmes qui vous remettrez définitivement vos fautes. Lorsque vous en aurez admis non seulement l’acide mais aussi et surtout la force enseignante ! »

     

    « Crois en l’aide du Père comme tu crois chaque matin au lever du soleil ; ainsi aucun mal ne saurait demeurer. »

     

    « Seul l’homme a jusqu’ici des esclaves, Dieu n’a que des serviteurs libres de tous mouvements et qui sont comme les atomes de son corps d’Amour. Le Grand Tout a besoin des hommes et plus encore au fond de la tourbe qu’à la pointe du pistil. »

     

    « Une parole qui commence à déranger est une parole que l’on commence à entendre. »

     

    « La première clé que l’homme ait égarée sur cette terre a pour nom ‘compassion’. Elle seule ouvrira la porte de l’aide totale… absolument totale, absolue, sans ‘mais’ ! »

    « Chauffe ton cœur, fais rayonner tes mains et il ne sera ni douleur qui puisse développer sa spirale, ni mal qui continue le tissage de sa toile. »

     

    « En chaque fraction de notre temps intérieur nous fabriquons des mondes ! Apprends à être un père pour ces mondes et non un démon par faiblesse de ton amour. »

     

    « Aimez vos amis de l’Ombre pour l’opportunité qu’ils vous donnent de vous forger une épée de limpidité et de clairvoyance. Si vous chutez, remerciez-les, rendez-leur grâce de cette chance inespérée qui vous aguerrit sur le sentier de la Quête. »

     

    « Prends la paix à pleines mains. Ce n’est pas un cadeau que le Ciel te fait, c’est un trésor qui t’appartient de toute éternité et dont il te rappelle la cristalline trace. »

     

    « Aucun d’entre vous ne saurait s’élever en laissant derrière lui la masse de ses frères dans le sommeil ou la souffrance. »

     

    « Lorsque les cœurs ou les consciences s’élèvent, ils emmènent avec eux leur univers. Cela ne s’accomplit pas uniquement en pensée mais en action car la fonction de l’être grandissant est de purifier puis d’ennoblir tout ce qu’il approche et touche. »

     

    « Le contact vrai avec autrui s’épanouit lorsque la peur de soi s’en est allée, lorsque l’on parvient à se regarder en face au milieu d’un désert. »

     

    « Celui qui attend sa propre perfection pour servir, engraisse son orgueil plutôt qu’il ne le dissout. L’âme humaine ressemble à un labyrinthe dans lequel la ruse ne fait pas défaut. Combien d’entre nous ne s’enorgueillissent-ils pas de leur volonté d’humilité ? »

     

    « N’oubliez pas de voir grand car tout est grand. Le petit n’a de signification que dans la prison des consciences réduites. »

     

    « Il importe pour œuvrer dans la voie du Sans-nom que les mots ne tombent point de vos lèvres mais en coulent doucement comme un lait de vie. Il importe qu’ils n’en surgissent point tel un torrent mais se répandent paisiblement ainsi qu’une onde de fraîcheur. »

     

    « C’est en s’oubliant que l’on se trouve ! »

     

    « Convenez que l’animal survit encore en vous, tout comme le végétal et le minéral tiennent toujours leur place en votre être. »

     

    « Nourris ton âme d’une nourriture qu’elle ait elle-même cueillie, loin des conditionnements qui lui fabriquent le sens de son goût et la force de ses appétits. »

     

    « Si votre prière est une demande, que cette demande soit aussi un don du meilleur de vous-même. »