Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Message de SOLTEC vaisseau PHOENIX

     

     

     

    LE GRAND RETOUR

    message au "personnel au sol"



    Par la contactée Américaine Tuella ( qui nous a quitté )



    Tuella rencontre SOLTEC l’un des 12 gérants de la Confédération Intergalactique ( selon Serge Nazare)





    Tandis que je me trouvai en paisible méditation , je fus ravie hors de mon corps physique et me retrouvai volant dans les airs.

    Mes mains reposaiant légèrement dans les bras de deux êtres spirituels qui m’escortaient , tandis que nous étions projetés à grande vitesse dans l’espace. Nous pénétrâmes par une porte argentée, dans une sorte d’habitat cubique ( un ascenseur ? ) qui nous emmena dans une grande rotonde brillamment éclairée . Accompagnée de mes guides , je m’avançai de l’autre coté de l’espace circulaire, et je restai ,devant un long bureau . L’ami de l’espace qui se tenait dérrière ce bureau s’adresse à moi :



    « Bienvenue Tuella ! …Je suis SOLTEC , et vous êtes à bord de mon vaisseau le PHOENIX. Je vous ai fait amener ici pour vous faire connaître notre flotte et que vous en ressentiez l’expérience.



    Il se leva , et, me tenant courtoisement le bras, m’introduisis dans le couloir mural présentant un assemblage d’équipement électronique. Il tenta de me donner une brève explication quant aux différents appareils incrustés dans les panneaux , mais j’étais incapable de m’y attacher conscencieusement .



    Après avoir traversé la pièce, nous nous assîmes confortablement devant trois grands écrans installés côte à côte. Soltec me dit que j’allais beaucoup aimer ce que j’allais voir.



    L’écran central présentait un panorama de paysages terrestres , - de belles scènes enneigées , puis des étendues tropicales, de majestueuses et verdoyantes montagnes, des océans pleins de couleurs , - tel un cinémascope sur une vaste échelle et d’une beauté extraordinaire.



    Il me paraissait quelque peu étrange de ne pas voir dans cette diversité de vues, une seule maison ni complexe commercial ou témoignage de vie d’une ville ; en fait ; je ne voyais aucune signe de vie humaine. SOLTEC qui de toute évidence, lisait dans ma pensée, me dit : - « ce que vous voyez maintenant est la planète , telle qu’elle se présentera lorsqu’elle sera purifiée et nouvelle , dans sa gloire et sa beauté, juste avant qu’elle soit à nouveau repeuplée .

    C’est la nouvelle implantation, la nouvelle surface qui refleurira sur la planète lorsque la Nouvelle Race sera sur le point d’y mettre le pied.



    Il enclencha un bouton , et un autre écran me montra le réseau du système électro-magnétique champ de lignes entourant la planète. Je vis immédiatement de nomberux vaisseaux pénétrant sur ces lignes et chacun parcourant son chemin à grande vitesse.



    Ils étaient de dimensions diverses, et même de teintes variées ( me rappelant l’luminium anodisé) bleu argénté doré, certains de présentant sous formes de balles de lumière radiante. Ils volaient partout sur ces lignes quoiqu’avec une précision évidente et remarquables. Mon hôte commenta cette trépidante et pittoresque activité :



    « Voilà nos Flottes, groupes d’Aides venant de nombreux mondes , s’occupant à équilibrer le réseau du système magnétique de la planète, afin de la ramener à son équilibre positif normal.

    Ils l’établissent dans son propre champ de force , en ouvrant les chakras planétaires d’énergie où seront édifiées les villes nouvelles. La Flotte remet également en état les « portails dimensionnels » qui doivent permettre la rentrée des gigantesques « VAISSEAUX VILLES » qui raméneront les Enfants de lumière sur la planète en vue de la reconstruction et du commencement de l’âge nouveau .



    Nous reportâmes notre attention sur l’écran central.



    « Remarquez comment s’est embelli le vert de la végétation, et l’extension des arbres, le bleu profond du firmament, la claire pureté de l’eau …car toutes pollutions et détériorations de l’atmosphère ont été extirpées. L’air est pur et limpide. »



    Il agrandit une étendue extraordinaire de fleurs sauvages. L’éclaboussement de leur harmonie de couleurs coupait le souffle.



    SOLTEC sourit et me dit « Sur ces lieux mêmes se trouvait auparavant une grande et vaste ville sale et polluée …. »



    Jamais je n’aurai pu reconnaître ce terrain , bien que j’ai vécue dans cette ville. SOLTEC ajouta :



    « Un lieu tel que celui – ci sera laissé en jachère pour lui donner le temps de se régénérer ainsi que de nombeux autres endroits qui, sur la belle planète Terre, ont soufferts des dégradations provoquées par les hommes, il leur faudra des siécles pour guérir totalement des blessures profondes infligées par votre civilisation actuelle. »



    L’écran de gauche s’anima pour mettre en relief un merveilleux paysage de collines abondamment couvertes d’arbres de ce vert céleste, et entourant de belles et larges étendues ; il y avait des criques et une jolie rivière coulant paisiblement ; je pouvais apercevoir les rochers au fond de l’eau limpide, même à la distance où nous nous trouvions .

    Tout à coup, je vis au dessus de la prairie sur le plateau, la grande lumière d’un vaisseau spatial , très brillante et scintillante tandis qu’il se posait tranquillement sur le plateau de verdure .C’ etait un merveilleux vaissseau de dimension incroyable de dimension indescriptible. Tout ce que je puis dire c’est qu’il était extrêmement spacieux et d’une beauté incroyable.dominant tout le panorama. De nombreuses ouvertures apparurent soudain sur les flancs tandis que des escaliers s’en déployaient, permettant ainsi la descente d’une foule de gens , d’enfants, de jeunes gens se bousculants, criant de joie et de bonheur et riant. Leur extrême émotion était contagieuse et je me retrouvait moi –même hilarante . je regardai SOLTEC , lui aussi souriait et riait, témoignant d’une grande joie. Je lui demandai :



    - « Que se passe – t ’ il ici Monsieur ?

    - « c’est le premier atterissage des personnes qui retournent sur LA NOUVELLE TERRE me répondit – il .



    je repris mon souffle tandis que je m’emerveillais de leur bonheur. Ils couraient e tous cotés sur les belles collines, et les enfants chantaient tandis que les gens continuaient à se deverser par les escalier déployés. Ils s’écoulaient par centaines, et finalement je calculai qu’ils deviant êtres plusieurs milliers à débarquer.



    Mon regard restait accroché sur une jeune femme assise sur l’herbe ; elle ceuillait un bouquet coloré , l’agrafait a son corsage et laisser couler des larmes de bonheur qui inondaient les fleurs !



    Après un temps considérable , le flot d’humanité cessa de déferler. Alors de nombreux Frères de l’Espace suivirent la procession . A chaque issue, une centaine ou plus d’Etres de l’Espace en brillant uniforme , suivaient la foule qui venait de sortir du vaisseau tandis que beaucoup d’autres s’aggloméraient autour d’eux dans l’expectative.



    Les amis de l’espace transportaient beaucoup d’équipements . Chacun d’entr ’eux était lourdement chargé de divers colis et boîtes et de brassées d’instruments. Les marches des escaliers s’étaient vidées et un silence s’établit sur toute la grande foule, une sorte de respect si l’on peut dire. Tous les regards étaient tournés vers l’escalier central qui semblait scintiller de blancheur lorsque soudain apparurent en haut des marches Trois beaux êtres . Tandis que j’etais assise aux cotés de SOLTEC et que nous egardions l’écran, je sus, intuitivement qui ils étaient :



    « JESUS SANANDA, Maitre KOOT-HOOMI , et SAINT GERMAIN.



    Le moins grand était drapé dans une cape violette. Jésus portait une simple robe blanche ceinturée en son centre et koot –hoomi était vétu d’une tunique dorée d’aspect métallique.

    Ils descendirent ensemble vers les gens qui étaient rassemblés. L’une après l’autre ils saisirent les mains tendues et embrassèrent beaucoup de ceux qui se tenaient à proximité. J’eus l’intuition que ces Maîtres Bien Aimés et les Amis de l’Espace allaient demeurer avec eux pendant un temps considérable.



    Tandis que les projections tiraient à leur fins, mes yeux furent attirés par un vaisseau plus petit qui finit par atterir un peu plus loin , à une certaine distance. SOLTEC me dit que c’était les techniciens et les constructeurs dont la tâche serait d’aider à bâtir leur maison et les structures nécessaires au démarrage de la vie sur la nouvelle Terre.



    Très exactement une semaine plus tard SOLTEC revient, et il ajouta :



    « De tels atterissages se répèteront simultanément en de nombreux endroits. Durant les jours qui suivront ces atterissages , régnera une fiévreuse activité de grande joie et d’enthousiasme, suscitée par la nouvelle citoyenneté qui fera sien le défi de la grande restoration, DU GRAND RETOUR…. »



    « Nous remercions notre Ami, le commandeur SOLTEC , qui a bien voulu partager avec tous les lecteurs cette merveilleuse vision.



    SOLTEC commandeur du Vaisseau Phoenix.






    Tasmin Archer - Sleeping Satellite (US version)

    http://www.youtube.com/watch?v=u_U-JqLK_dM