05/01/2013

Faites attention à votre façon de voir le monde. Il se retourne contre vous, particulièrement si c’est un point de vue négatif.

Voyage à travers la Lumière

Publié le 10 mars 2012 par Le Passeur

Mellen-Thomas Benedict, en phase terminale d’un cancer, a vécu en 1982 une expérience de mort imminente (NDE en anglais ou EMI en français). Il est mort durant plus d’une heure et demie, temps durant lequel il a vécu une expérience mystique hors du commun, correspondant à ce qu’il était alors et qui l’animait. Le récit qu’il en fait est riche d’enseignements au sens large.  

Le Dr.Kenneth Ring, professeur de psychologie à l’université du Connecticut, qui a consacré une partie de son travail à ces expériences aux portes de la mort,  estime que « son histoire est l’une des plus remarquables parmi celles dont j’ai eu connaissance au cours de mes vastes recherches sur les expériences de mort imminente. »

Le Passeur.

Par Mellen Thomas Benedict.

En 1982 je suis mort d’un cancer en phase terminale. Il était inopérable et toutes les chimiothérapies possibles m’auraient laissé comme un légume. On me donnait six à huit mois à vivre.

J’avais eu accès à des informations terrifiantes dans les années 70 et j’avais commencé à devenir incroyablement sensible aux problèmes nucléaires, écologiques et autres. Or, comme je n’avais aucune base spirituelle, je commençai à croire que la nature avait fait une bêtise et que nous étions probablement un organisme cancéreux pour la planète. Je ne voyais aucune solution à tous ces problèmes que nous avions créés nous-mêmes.

Je percevais tous les humains comme un cancer et c’est ce que j’ai récolté.

C’est ce qui allait me tuer.

Faites attention à votre façon de voir le monde. Il se retourne contre vous, particulièrement si c’est un point de vue négatif. Le mien l’était vraiment et il me conduisait directement à la mort. J’essayais toutes sortes de méthodes de guérisons alternatives, mais aucune ne m’aidait.

Je fus donc déterminé à chercher ce qu’il y avait réellement entre moi et Dieu. Parce que jusqu’ici je n’avais pas jugé bon d’avoir affaire avec Lui. A l’époque, j’étais très éloigné de la spiritualité.

Je commençai mon parcours en étudiant les spiritualités. Je décidai de lire toute la littérature sur ces sujets, parce que je ne voulais pas être surpris en arrivant de l’autre côté. J’ai donc lu tout ce qui se rapportait aux diverses religions et philosophies. C’était très intéressant et cela m’a donné l’espoir qu’il y avait quelque chose de l’autre côté.

A la fin j’avais une garde malade. Je me souviens de m’être réveillé un matin à la maison vers 4h30 et j’ai su que ça y était. C’était le jour où j’allais mourir. J’ai donc téléphoné à quelques amis et je leur ai dit au revoir. J’ai réveillé mon infirmière. Nous avions passé un accord pour qu’elle me laisse seul au moins six heures après ma mort, car j’avais lu que toutes sortes de choses intéressantes pouvaient arriver après la mort. Et je me suis rendormi.

Ce dont je me souviens ensuite est typique du commencement de la NDE. Soudain, je fus totalement conscient et debout, mais mon corps était couché. Il y avait cette clarté autour de moi. Être hors de mon corps était même plus vivant que pendant la vie ordinaire. C’était si vivant que je pouvais voir chaque pièce de la maison, je pouvais voir le toit de la maison, je pouvais voir autour de la maison, je pouvais voir en-dessous de la maison.

Il y avait une Lumière brillante. Je me tournai vers la Lumière. La Lumière était très semblable à ce que beaucoup de gens ont décrit dans leur NDE. Elle était si magnifique. Elle était tangible; vous pouviez la sentir. C’est très attirant; vous désirez aller vers elle comme auriez désiré aller dans les bras de votre père ou votre mère idéale.

Comme je commençai à me déplacer vers la Lumière, je sus intuitivement que si je La touchais, je serais mort. Donc, tout en allant vers Elle, je disais « S’il Te plait, attends une minute, arrêtons-nous une seconde maintenant. Je veux réfléchir; j’aimerai parler avec Toi avant de partir. » A ma grande surprise, à ce moment là, tout s’est arrêté. Car vous avez le contrôle de votre vie après la mort, vous n’êtes pas dans une descente en roue libre.

Ma demande a été entendue et j’ai eu de nombreuses conversations avec la Lumière. La Lumière n’arrêtait pas d’apparaître sous différents visages et formes, comme Jésus, Bouddha, Krishna, des mandalas, des images et des signes archétypaux. Je demandais à la Lumière « Qu’est-ce qui se passe ici ? S’il Te plait, peux-tu m’éclairer ? Je veux réellement connaître la réalité de la situation. » Et la Lumière me répondit. Je ne peux pas répéter exactement ses mots, car c’était une sorte de communication télépathique.

Ce que j’ai compris c’est que pendant la NDE vous recevez le feedback ajusté à vos croyances d’avant la rencontre avec la Lumière. Si vous êtes Bouddhiste, Catholique ou Fondamentaliste vous recevez un feedback qui a la forme de votre propre imagerie. On vous donne une chance de l’examiner de plus près, mais la plupart des gens ne la saisissent pas. A mesure que la Lumière se révélait à moi, je pris conscience que ce que je voyais vraiment était la matrice de notre Soi le plus élevé.

Nous avons tous un Soi le plus élevé, c’est-à-dire une partie de notre être qui est une âme supérieure. Elle me fut révélée dans sa forme énergétique la plus pure. On pourrait la décrire réellement non pas comme un tunnel mais bien plus comme une connexion directe avec la Source. La Source à laquelle chacun de nous est connecté. Ainsi la Lumière me montrait la matrice du Soi le plus élevé. Puisque je n’étais engagé dans aucune religion particulière, j’ai continué à m’en nourrir après ma NDE.

Comme je demandais à la Lumière de continuer à clarifier, j’ai compris ce qu’était la matrice du Soi le plus élevé : nous avons un réseau autour de la planète où tous les Soi les plus élevés sont connectés. C’est comme une grande confrérie, un cercle d’énergie subtile tout près de nous, le niveau spirituel pourrait-on dire.

Puis après deux minutes j’ai demandé à savoir vraiment ce qu’était l’Univers et j’ai dit : « je suis prêt, prends-moi ».

Alors la Lumière se transforma en la plus belle chose que j’aie jamais vue : un mandala d’âmes humaines sur notre Terre. J’étais encore dans le point de vue négatif au sujet de ce qui arrivait sur notre Terre. Alors comme je Lui demandai de continuer à m’éclairer et je vis dans ce magnifique mandala combien nous étions merveilleux dans notre essence, dans notre noyau. Nous sommes la plus magnifique des créations.

 

L’âme humaine, la matrice humaine que nous formons ensemble est absolument fantastique, élégante, exotique, une multitude de magnificences. Je ne peux même pas exprimer comment mon opinion a pu changer à cet instant à propos de l’humanité. Et je m’exclamai : « Oh, Dieu, je ne savais pas comme nous étions beaux ». A tous les niveaux, les plus hauts ou les plus bas, sous quelque forme que vous soyiez, vous êtes la plus magnifique des créations de la Lumière, et encore, et encore et je Lui demandai : « Est-ce que cela veut dire que le genre Humain sera sauvé ? » Alors, dans une explosion de fanfare avec une douche d’étoiles tournoyantes la Grande Lumière me répondit : « Souviens-toi de cela et ne l’oublie jamais : vous vous sauvez, vous vous rachetez, vous vous guérissez vous-mêmes. Vous le pouvez toujours. Vous le pourrez toujours. Vous avez été créés avec le pouvoir de le faire depuis avant le commencement du monde ».

A cet instant ma compréhension s’élargit encore. Je réalisai que NOUS AVONS DÉJÀ ÉTÉ SAUVÉS. Nous étions destinés à nous sauver nous-mêmes comme tout le reste de la création divine. C’est pourquoi il nous est donné une seconde chance.

Je remerciai la Lumière de Dieu de tout mon cœur. Je ne pouvais exprimer qu’une totale appréciation « Oh ! cher Dieu, cher Univers, cher Grand Soi, J’AIME Ma Vie. ».

Le Lumière sembla m’aspirer encore plus. C’était comme si je me dissolvais complètement en Elle. Encore aujourd’hui, je ne peux trouver les mots pour décrire cet Amour-Lumière.

J’entrai dans un autre royaume, plus profond encore, et ma conscience s’élargit encore et encore. C’était un énorme fleuve de Lumière, vaste et plongé au Cœur de la Vie. Je demandais ce que c’était.

La Lumière répondit : « C’est LA RIVIÈRE DE LA VIE, bois jusqu’à plus soif de cette manne liquide ». C’est ce que je fis. Je bus un grand coup et encore et encore. Boire la Vie elle-même ! C’était l’extase !

Alors la Lumière me dit : « Tu as un souhait » La lumière savait tout de moi, tout de mon passé, de mon présent, et de mon futur. « Oui » chuchotai-je.

Je lui demandai de voir le reste de l’Univers, au-delà de notre système solaire, au-delà de toutes les illusions humaines. La Lumière me dit alors que je pouvais aller avec le Fleuve. Je le fis, et je fus transporté, NOYÉ dans la Lumière jusqu’à la Fin du Tunnel. Je sentis et entendis simultanément des bourdonnements très doux. Quelle course folle !

Soudain toujours sur ce Fleuve de la Vie, il m’a semblé être propulsé comme une fusée hors de la planète. Je vis la Terre flotter au loin. Le système solaire dans toute sa splendeur fendit l’air et disparut. Plus vite qu’à la vitesse de la lumière, le flot me précipita dans la galaxie tandis que j’assimilais plus de connaissances que jamais. Je compris que cette galaxie et toutes celles de l’Univers, débordent de multiples formes de VIE. Je découvris des mondes et des mondes. La bonne nouvelle est que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers !

Tandis que je chevauchai ce fleuve de conscience traversant la galaxie, le fleuve se fractura en terrifiantes vagues d’énergies. Les faisceaux superbes de la galaxie avec toute leur sagesse antique s’enfuyaient. Au début je pensais que j’allais quelque part, que je voyageais. Mais finalement je réalisai qu’en même temps que le fleuve s’élargissait, ma conscience allait s’élargissant pour tout apprendre de l’Univers ! Toute la création se déroulait devant moi. C’était une merveille inimaginable ! J’étais véritablement un Enfant émerveillé : un bébé au pays des merveilles !

A ce moment précis, je me trouvais dans une paix profonde, au-delà du silence. Je pouvais voir et percevoir le TOUJOURS, au-delà de l’Infini.

J’étais dans le VIDE.

J’étais dans l’avant-création, avant le Big Bang. J’avais dépassé le Début des Temps/le Premier Mot/la Première Vibration. J’étais dans l’Oeil de la Création. C’était comme si je touchais la Face de Dieu. Ce n’était pas un sentiment religieux. Simplement je ne faisais qu’UN avec l’Absolu, la Vie et la Conscience.

Quand je dis que je pouvais voir et percevoir le TOUJOURS, je veux dire que je pouvais expérimenter toute la création se générant elle-même. C’était sans début ni fin. C’est une pensée qui ouvre largement l’esprit, n’est-ce pas ?

Les scientifiques perçoivent le Big Bang comme un simple événement qui a créé l’Univers. Durant ma vie après ma NDE je compris que le Big Bang n’est qu’un parmi un nombre infini d’autres Big Bangs créant des Univers indéfiniment et simultanément. Les seules images qui s’en rapprocheraient ici, seraient celles créées par des super-ordinateurs utilisant des équations géométriques fractales.

Les anciens savaient cela. Ils disaient que Dieu créait périodiquement des nouveaux Univers en expirant et en créaient d’autres en inspirant. Ces cycles de manifestations furent appelées Yugas. La science moderne l’appela Big Bang.

J’étais dans la pure conscience, dans l’absolu. Je pouvais voir et percevoir tous les Big Bangs ou les Yugas se créant et se recréant eux-mêmes. Instantanément et simultanément j’entrais en eux. Je voyais que chacune des plus petites parcelles de la création a le pouvoir de créer. C’est très difficile de tenter de l’expliquer. Je reste encore sans mots à ce sujet.

Il m’a fallu des années pour assimiler cette expérience du Vide. Je peux vous le dire maintenant : le Vide est moins que le Rien, et cependant plus que le Tout. Le Vide est le Zéro Absolu; c’est du chaos que toutes les possibilités surgissent. C’est la Conscience Absolue, qui est bien plus que l’Intelligence Illimitée.

Le Vide est le néant entre toutes les manifestations physiques : l’ESPACE entre les atomes et leurs composants. La science moderne a commencé a étudier cet espace entre les particules. Ils l’appellent le Point Zéro. Leurs instruments de mesure sont dépassés. Ils n’ont aucun moyen de mesurer l’infini avec précision. Il y a davantage d’espace zéro dans votre propre corps et l’Univers que n’importe quoi d’autre !

Ce que les mystiques appellent le Vide n’est pas un vide. Il est tout plein d’énergie, une sorte différente d’énergie qui a créé tout ce que nous sommes. Tout depuis le Big Bang est vibration, depuis le premier Mot qui est la première vibration. Le terme biblique « Je suis » porte vraiment un point d’interrogation « Je suis – Qui suis-Je ? » Ainsi la création est Dieu Se découvrant Lui-même de toutes les façons imaginables, dans une exploration continue et infinie à travers chacun d’entre nous. Je commençais à comprendre, pendant ma NDE, que tout ce qui est, est littéralement le Soi, votre Soi, mon Soi. Tout est le Grand Soi. C’est pourquoi Dieu sait même quand une feuille tombe. C’est possible parce que, où que vous soyez, c’est le centre de l’Univers. Où que soit chaque atome, c’est le centre de l’Univers. Là est Dieu, et Dieu est dans ce Vide.

Pendant ma NDE, quand j’éprouvais le Vide, les Yugas et toutes les créations, j’étais complètement hors du temps et de l’espace comme nous le savons.

Dans cet état d’expansion je découvris que la création est Pure Conscience Absolue, ou Dieu, entrant dans l’expérience-Vie que nous connaissons. Le Vide lui-même est dénué d’expérience. C’est la pré-Vie, avant la première vibration. Dieu est plus que la Vie et la Mort. Donc il y a plus que la Vie et la Mort à expérimenter dans l’Univers !

Quand je réalisai ça, j’en avais fini avec le Vide. Je désirai retourner dans cette création, ou yuga. Cela me semblait tout à fait naturel. Alors soudain, je suis revenu à travers la seconde lumière ou le Big Bang, dans un bruit assourdi de bourdonnements. Je chevauchais à nouveau le fleuve de conscience à travers toute la création, et quelle chevauchée ! Les faisceaux de galaxies me pénétraient avec encore plus d’acuité. Je traversai le centre de notre galaxie qui est un trou noir. Les trous noirs sont les traiteurs ou les recycleurs de l’Univers.

Savez-vous ce qu’il y a de l’autre côté d’un Trou Noir ? Nous, notre galaxie, qui a été retraitée à partir d’un autre univers. Dans sa configuration d’énergie, elle ressemble à une fantastique ville de lumière. Toute énergie, de ce côté du Big Bang est lumière. Chaque sous-atome, atome, étoile, planète, même la conscience elle-même est faite de lumière et a une fréquence et/ou une particule. La Lumière est une substance vivante. Tout est fait de lumière, même les pierres. Donc tout est vivant. Tout est fait de la Lumière de Dieu. Tout est très intelligent.

Comme je chevauchais le fleuve encore et encore, je pouvais voir une immense Lumière arriver. Je sus que c’était la Première Lumière ; la Matrice de notre système solaire, notre Soi Lumineux le plus élevé. Alors le système solaire en entier apparut dans la Lumière, accompagné de ces grondement assourdis.

Je pouvais voir toute l’énergie que ce système solaire générait, et c’est un spectacle incroyable, je pouvais entendre la Musique des Sphères. Notre système solaire, comme le font tous les corps célestes, génère une unique matrice de lumière, de sons et d’énergies vibratoires. Les civilisations avancées venant d’autres systèmes stellaires peuvent, comme nous le savons, laisser l’empreinte d’une matrice énergétique ou vibratoire pour marquer leur passage dans l’univers. C’est un jeu d’enfant. Les Merveilleux enfants de la Terre (les êtres humains) fabriquent actuellement d’innombrables sons, comme des enfants jouant dans la cour de récréation de l’univers.

La Lumière m’expliqua que la mort n’existe pas. Nous sommes immortels. Nous avons déjà été vivants pour toujours ! Nous sommes une partie de la nature, de ce système vivant qui se recycle lui-même indéfiniment.

On ne m’a jamais dit que je devais rentrer. Mais je savais maintenant que je le voulais. C’était simplement naturel après ce que j’avais vu pendant cette expérience de NDE.

En temps humain je n’avais aucune idée du temps passé avec la Lumière. Mais j’avais eu des réponses à toutes mes questions et mon retour était proche. Quand je dis que toutes mes questions avaient eu une réponse de l’autre côté, je veux simplement dire ça. Toutes mes questions ont eu une réponse. Chaque être humain a une vie différente et un lot de questions à explorer. Certaines de nos questions sont Universelles, mais chacun de nous explore d’une façon unique ce que nous appelons la Vie. Car toute forme de vie depuis les montagnes, jusqu’à la moindre feuille de chaque arbre est unique.

Et ceci est très important pour nous dans cet Univers. Parce que Tout contribue au Grand Tableau, à la plénitude de la Vie. Chacun de nous littéralement est Dieu, Dieu s’explorant lui-même dans une Danse de Vie infinie. Votre unicité contribue à l’accroissement du Vivant.

Je revenais à la vie. On ne m’avait jamais dit et il ne m’était pas venu à l’esprit que j’allais retourner dans le même corps. Aucune importance. J’avais une totale confiance en la Lumière et dans le processus du Vivant. Comme le fleuve fusionnait avec la grande Lumière, je demandai seulement de ne jamais oublier toutes les révélations et les sensations que j’avais éprouvées de l’autre côté.

Il y eut un « OUI ». Je sentis comme un baiser sur mon âme.

Je fus entraîné sur le chemin du retour à travers la Lumière dans le royaume vibratoire. Je recevais encore plus d’informations. Je rentrais à la maison et on me donnait des leçons à partir de mon expérience de NDE, sur le mécanisme de la réincarnation. Je recevais les réponses à toutes mes petites questions : « Comment ça marche ? Comment ça peut marcher? ». Je savais que j’allais être ré-incarné.

La Terre est un grand producteur d’énergie et la conscience individuelle en émerge et se développe en chacun de nous. Pour la première fois je pensais à moi comme à un être humain et j’étais heureux de l’être. D’après ce que j’avais vu, j’aurai été heureux d’être un atome dans cet Univers. Un simple atome. Car, être une partie humaine de Dieu…… c’est la plus fantastique des bénédictions. C’est une bénédiction au delà de la plus folle projection de ce que peut être une bénédiction. Pour chacun d’entre nous, être la partie humaine de cette expérience est à la fois terrifiant et magnifique. Qui que nous soyons, où que nous en soyons, cinglés ou non, chacun de nous et nous tous, sommes une bénédiction pour la planète, à l’endroit exact où nous en sommes.

Je m’attendais à me réincarner en un petit bébé n’importe où. Mais je reçus une leçon sur l’évolution de la conscience et de l’identité individuelle. Quelle surprise lorsque j’ouvris les yeux, ce fut une telle surprise de retrouver ce corps, d’être de retour dans ma chambre. Je ne sais pas pourquoi bien que je l’ai compris.

Quelqu’un me regardait en sanglotant. C’était mon infirmière. Une heure et demie après ma mort, elle avait renoncé. Mon corps était froid et raide. Elle était sortie dans une autre pièce. Quand je me suis réveillé, je vis de la lumière dehors et j’essayais de me lever pour aller vers elle, mais je tombai du lit. Elle entendit un grand bruit et courut dans la chambre pour me trouver par terre.

Une fois rétabli, j’étais très surpris et même terrifié par ce qui m’était arrivé pendant ma NDE. Au début je ne me souvenais pas de tout. Le souvenir me revint plus tard.

Je m’échappais de ce monde et continuais à demander « Suis-je en vie ? ». Le monde réel ressemblait plutôt à un rêve. Au bout de trois jours je redevins normal, ma perception était plus claire et cependant bien différente de ce que j’avais toujours ressenti dans ma vie. Je ne voyais plus rien de mauvais chez quiconque comme avant où j’étais vraiment dans le jugement. Avant je pensais que tout le monde était cinglé. En fait je pensais que tout le monde était cinglé sauf moi. Maintenant, je voyais clair.

Environ trois mois plus tard un ami me dit que je devrais me faire examiner, j’y allais donc, et on me fit un scanner. Je me sentais vraiment bien et pourtant j’avais peur d’apprendre une mauvaise nouvelle. Je me souviens de ce docteur dans cette clinique regardant les scanners d’avant et d’après et me disant « Bien, il n’y a plus rien maintenant ». Je dis « Vraiment, ce doit être un miracle ! » Il dit « Non, cela arrive, on l’appelle une rémission spontanée » . Il n’était absolument pas impressionné. Pourtant, c’était un miracle et j’étais impressionné même si personne d’autre ne l’était.

Pendant ma NDE j’étais descendu dans ce qu’on appelle l’Enfer, et c’était très surprenant. Je n’ai vu ni Satan ni le diable. Ma descente aux enfers était une descente dans un monde de misère humaine, d’ignorance, une éternité misérable dans la nuit de l’inconnaissance.

Mais chacune des millions d’âmes autour de moi avait une petite étoile de lumière toujours disponible. Mais personne ne semblait s’en apercevoir tant ils étaient consumés par leurs propres chagrins, leurs traumatismes et leurs misères. Mais après ce qui m’a semblé une éternité, je commençais à appeler vers cette Lumière comme un enfant appelle ses parents à l’aide.

Alors la Lumière s’ouvrit et forma un tunnel qui vint droit sur moi et m’entoura de toute cette peur et cette souffrance. C’est cela l’Enfer.

Ainsi, ce que nous avons à faire est d’apprendre à se donner la main. Les portes de l’Enfer sont vraiment ouvertes maintenant. Nous allons nous relier, nous entraider et marcher ensemble hors de l’Enfer.

La Lumière vint vers moi et se transforma en un immense ange doré. Je demandai « Êtes-vous l’Ange de la Mort ? » Il m’exprima qu’il était ma super âme, la matrice la plus élevée de mon Soi : la partie de nous-mêmes originelle. Et la Lumière m’emporta.

Bientôt notre science quantifiera l’esprit. Est-ce que ce ne sera pas merveilleux ? Nous allons bientôt avoir des appareils qui vont être sensibles aux énergies subtiles. Les physiciens font entrer en collision les atomes pour voir de quoi ils sont faits. Ils ont déjà trouvé les quarks et tout ça. Eh bien un jour ils vont être confrontés à cette petite chose qui maintient tout ensemble et ils devront l’appeler… Dieu. Nous commençons tout juste à comprendre que nous aussi, nous sommes créateurs à mesure que nous avançons.

Ainsi que je l’ai compris pour toujours, j’ai atteint durant ma NDE, un royaume dans lequel il y a un point au delà de toute connaissance qui est le commencement de la création du prochain niveau fractal. Nous avons le pouvoir de créer tout en explorant et c’est Dieu lui-même qui se répand à travers nous.

Depuis mon retour j’ai expérimenté la Lumière spontanément et j’ai appris à atteindre cet espace presque à chaque méditation. Chacun de vous peut le faire. Il n’est pas nécessaire de mourir ou de faire une NDE pour y arriver. Nous sommes équipés pour; nous sommes déjà branchés. Le corps est le plus magnifique Être de Lumière qui soit. Le corps est un incroyable univers de Lumière. L’Esprit ne nous pousse pas à dissoudre ce corps. C’est pas du tout ça. Arrêtez d’essayer de devenir Dieu. C’est Dieu qui devient vous. Ici et maintenant.

Je demandais à Dieu « quelle est la meilleure religion sur cette planète ? Quelle est la plus juste ? » Le Dieu tout puissant dit « ça m’est égal ». C’était une grâce incroyable. Lorsque Dieu dit « ça m’est égal » j’ai immédiatement compris qu’il n’y avait que nous pour nous en préoccuper. C’est important parce que c’est nous qui avons en charge cette préoccupation. Cela nous importe et c’est là que c’est important. Nous avons l’énergie de résoudre l’équation en matière de spiritualité. Pour Dieu tout puissant, peu importe que vous soyez protestant, bouddhiste ou n’importe quoi. Tout ça ce sont les boutons fleuris d’un même jardin.

Je souhaiterai que toutes les religions en soient convaincues et laissent chacun être. Ce n’est pas la fin de chaque religion, mais nous parlons du même Dieu. Vivre et laisser vivre. Chacun a une vue différente et cela embellit le Grand Tableau. C’est très important.

Je suis allé de l’autre côté pendant ma NDE avec un tas de frayeurs concernant les dégâts écologiques, le nucléaire, la surpopulation, la déforestation. Je suis revenu rempli d’amour pour chacun de ces problèmes. J’aime le gaspillage nucléaire. J’aime le champignon atomique : c’est le plus sacré des mandalas qui se soit manifesté à ce jour, tel un archétype. Cet événement, plus qu’aucune religion ou philosophie sur cette Terre, nous a tous emportés d’un seul coup vers un nouveau niveau de conscience. Sachant cela nous pouvons peut-être faire exploser la planète 50 ou 500 fois, pour finalement réaliser que peut-être nous sommes tous liés maintenant.

Pendant un moment ils ont du déclencher davantage de bombes pour que cette idée entre dans nos têtes. Puis nous avons commencé à dire « nous n’en avons plus besoin ». En ce moment nous sommes en fait dans un monde plus sécure que jamais et il le devient de plus en plus. Aussi, je suis revenu de ma NDE en aimant les dégâts écologiques parce qu’ils nous rassemblent. C’est tellement énorme ! Comme pourrait le dire Peter Russell, ces problèmes sont maintenant « à la mesure de l’âme ». Avons-nous des réponses « à la mesure de l’âme » ? OUI.

La déforestation va ralentir et dans 50 ans, il y aura plus d’arbres sur la planète que depuis longtemps. Si vous êtes écolos, foncez, vous êtes cette partie du système qui devient conscient, allez-y de toutes vos forces, mais ne tombez pas dans la dépression. C’est la partie d’un plan plus vaste.

La Terre est dans un processus d’auto-régulation. Elle ne sera plus jamais un lieu de nature sauvage comme elle l’a été autrefois. Il y aura des grandes réserves où la nature sauvage prospérera. Dans le futur les jardins et les réserves seront primordiaux. L’augmentation de la population s’approche de très près du niveau optimal d’énergie nécessaire pour provoquer un changement de conscience. Ce déplacement de conscience entraînera le changement en matière de politique, en matière d’argent, en matière d’énergie.

Après ma mort, mon voyage en NDE et le retour, je respecte vraiment la vie et la mort. Il est possible que nous ayons ouvert la porte sur un grand secret à travers nos expériences sur l’ADN. Bientôt nous serons capables de vivre dans ce corps aussi longtemps que nous le voudrons.

Après avoir vécu 150 ans environ, une intuition de l’âme nous indiquera qu’il est temps de changer de canal. Vivre pour toujours dans le même corps n’est pas aussi créateur que l’acte de réincarnation dont l’énergie serait transférée dans ce fantastique tourbillon énergétique dans lequel nous baignons. En fait nous sommes en train de découvrir la sagesse de la vie et de la mort, et de nous en réjouir. De toute façon, nous sommes déjà en Vie pour toujours.

Ce corps, ce corps dans lequel vous êtes, est vivant pour toujours. Il arrive depuis le Fleuve Infini de la Vie et retourne au Big Bang et au-delà.

Dans une énergie subtile et dense, ce corps donne Vie à la prochaine Vie.
Ce corps a déjà été en Vie éternellement.

Mellen Thomas Benedict - Traduction de Michèle T. et Annie A.

« Voyage à travers la Lumière et Retour », Histoire d’une NDE (Near Death Experience), par Mellen Thomas Benedict.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

05:33 Publié dans NDE | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Belle histoire mais cela a deja ete publier v la 2 ans dans d autre sites!

Écrit par : laura | 06/01/2013

Répondre à ce commentaire

Et toujours rien de concret !D:

Écrit par : Terania | 06/01/2013

Répondre à ce commentaire

Si, il y a du concret. Par exemple, la crise systémique globale est provoquée par la Lumière qui circule à travers Tout ce qui existe, dans chaque humain, dans la conscience planétaire, son but [La Lumière, vibration] est l'expansion de la conscience donc ce qui va dans le sens inverse est soumis à une destruction lente, c'est le cas de l'énergie de Mammon (l'argent, la richesse matérielle), la Personnalité va également dans le sens inverse (celui de la dualité) donc l'égo qui lutte pour la maintenir va souffrir jusqu'à épuisement, accroché à l'illusion qui empêche son élévation. Lorsqu'on nourrit l'Ancien Monde par nos pensées et actions on va à rebours (dans le sens de la séparation). La Lumière est à l'origine de chaque chose, c'est l'interprétation de l'égo qui est souvent fausse parce que manichéenne. Le monde que nous percevons est une mise en scène de ce que produit la Lumière à un niveau plus élevé. Soyons spectateurs et acteurs de temps à autre, Nous (Un) créons une projection, nous entrons dans cette projection à travers des réceptacles (nos corps), nous sommes multipliés à ce moment, nous prenons conscience (chaque Un à son rythme) d'avoir crée ce film beau et moins beau à la fois. L'acteur qui a conscience d'être le créateur du film va tenter d'éveiller ses compères (ayant donc compris sa mission, il le fera par la pensée (méditation), l'écrit, l'oral, etc..), qui eux le sont aussi, mais avec plus ou moins de succès [La tentative, ps : exemple, les Avatar christiques venus sur terre] mais vivra toujours dans la Paix parce que tout est illusion (mise en scène) et que peu à peu il retournera à son véritable état, en passant par la 4D, la 5D, la 6D, etc.. l'expérience 3D étant un sésame vers ces dimensions tout comme le baccalauréat l'est pour l'Université.

Tu comprend, Terania ? La fin de ce cycle correspond à une intersection avec la 4D (conscience d'être illimité) et la 5D (manifestation de l'illimité) qui existe déjà dans le Présent (puisque passé et futur sont illusion 3D) mais que nous atteignons en terme de temps linéaire grâce à un rapprochement dimensionnel. Bref on y est mais il y a un nettoyage à faire en ce qui concerne l'égrégore des pensées négatives (inverses au sens de la Lumière et qui forment comme un mur spirituel). Bref :)

Écrit par : Mam | 06/01/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire