Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Message sur la période actuelle : septembre 2012 à décembre 2012

    Don-Cirillo.jpg

    Message sur la période actuelle : septembre 2012 à décembre 2012

    Bonjour,

    J’espère que vous avez passé de belles et lumineuses vacances et que vous vous êtes bien ressourcés.

    Voici le dernier message sur la période actuelle :

    Depuis lundi 3 Septembre 2012, nous sommes entrés dans le 9e cycle du calendrier sacré maya Cholq’ij. Ce calendrier est basé sur 13 cycles de 20 jours ayant chacun une énergie différente et bien précise. Chaque 13aine apporte également des énergies bien spécifiques en résonance avec l’Univers.

     

    Ces mois à venir s’annoncent passionnants avec de sacrées énergies. C’est comme si nous nous préparions à monter sur les marches les plus élevées d’une pyramide afin de toucher au plus prêt les plans cosmiques.

    Jusqu’à la fin de l’année 2012, de nombreuses dates seront très importantes et correspondront à des activations de portails galactiques où l’énergie connaîtra une intensification et accélération.

    Selon les Mayas, nous pouvons pleinement agir jusqu’à décembre 2012, après, nous recevrons ce que nous aurons semé.

    En effet, des graines auront été semées et l’Univers les fera pleinement grandir à partir de fin décembre 2012. Depuis des millénaires, les peuples gardiens de la Terre donnent des cérémonies, gardent et protègent les lieux sacrés pour que la conscience de la terre puisse pleinement s’éveiller malgré les actions de non conscience entreprises par certains êtres humains qui ont parfois (ou souvent) tendance à oublier que l’être humain est juste de passage sur la Terre, que chaque jour et chaque instant la Terre Mère le nourrit et le porte. En cette fin de cycle cosmique, de nombreuses âmes se sont réincarnées pour aider à cette évolution de conscience sur la planète Terre. Ces âmes peuvent se sentir parfois comme parachutées sur terre avec beaucoup de questions sur le pourquoi de leur venue et avec le souvenir d’un temps ou espace lointain. Tout est relié et ces âmes viennent accomplir un chemin tout particulier, en créant un sentier de lumière. En cette grande période d’activation, de nombreuses âmes viennent également pour avancer et régler des choses du passé. Comme le disent les Mayas, certaines âmes l’ont oublié mais avec les vibrations de Lumière qu’envoie l’Univers la Mémoire peut se réveiller pour être pleinement car le Temps est venu.

     

    La Terre Mère est vivante et possède un champ électromagnétique qui est relié avec la grille magnétique de la terre. Celle-ci continuera tout particulièrement son activation jusqu’au mois de décembre 2012. De même, les cristaux maîtres situés sous terre augmenteront leur activité pour que tous les cristaux soient pleinement activés. A chaque entrée de cycle dans le Cholq’ij, calendrier sacré Maya, la grille terrestre et notamment la dernière face du dodécaèdre qui représente la grille énergétique terrestre s’activera davantage.

    Le 21 Décembre 2012 ce sera à la grille cosmique de s’activer. A cette date là, nous entrerons dans un portail cosmique où tout s’activera pour que la grille électromagnétique de la terre et du Ciel se superposent. La Terre réagira de façon à ce que cette superposition puisse avoir lieu et des réactions naturelles de sa part sont prévisibles. Selon les Mayas, du 22 Décembre 2012 à Mars 2013, la grille terrestre s’ajustera avec la grille cosmique de façon à ce que la terre reçoive pleinement les hautes vibrations de Lumière. 2013 s’annonce donc comme une année passionnante qui devrait être très spirituelle.

    Le 21 Décembre 2012, le Soleil central de la galaxie résonnera comme une pulsation et enverra une vibration qui se ressentira dans tout l’Univers ainsi qu’en nous même car tout est relié.

     

    Jusqu’à la fin décembre 2012, le Temps continuera son accélération  et nous assisterons à des compressions au niveau du temps. Cela explique les raisons pour lesquelles il est possible de sentir  que le temps passe plus vite qu’avant. Le côté positif réside dans le fait qu’en étant bien aligné, les choses peuvent se mettre en place beaucoup plus rapidement qu’avant.

    Comme le rappelle Don Alejandro Oxlaj, 13e grand prêtre Maya de sa lignée, gardien du Feu sacré, Chef du Conseil des Aînés Mayas et Chef du Conseil des Autochtones des Amériques : « les Mayas sont considérés comme les Gardiens du Temps. Il est important de dépasser les illusions et croyances erronées qui ont été crées par certains hommes. Le temps est venu de se rappeler que nos Ancêtres sont venus des Constellations. Ils sont venus initier et transmettre leurs connaissances aux anciens Mayas. Les Mayas actuels sont les descendants des Atlantes. Ces êtres venus des Constellations sont également allés initier d’autres civilisations en Egypte, en Inde et en Chine. C’est pour cela que l’on retrouve le Serpent (Kukulkan, Quetzalcóatl) chez les Mayas, le serpent comme symbole du Pharaon en tant qu’être éveillé, le cobra en Inde et le Dragon à 7 têtes dans les pratiques anciennes de Chine. Tout est UN. »

     

    Nous sommes dans une période décisive pour l’Humanité et il est vital de se réveiller du long sommeil dans lequel l’homme a été placé. Un grand pouvoir se trouve en chacun et en chacune, il est temps de le retrouver, de renouer avec cette étincelle divine en soi et de laisser de côté les illusions. La vraie connaissance est en soi. Par le passé, des civilisations plus avancées ont disparues car des êtres ont réussi à endormir, flatter certains êtres spirituels. Les cycles se répètent mais les consciences évoluent. Nous avons la grande chance d’être présents et de pouvoir agir en cette période que l’Humanité attend depuis bien longtemps. Le futur sera tel que nous le créons maintenant, à chaque instant, à chaque pas sur la Terre.

    La date annoncée du 12 Baktun 13 Ahau (qui correspond au 21 décembre 2012 ; selon les Mayas il s’agit plus d’une énergie que d’une date précise) coïncide avec des vibrations bien précises. Dans le calendrier maya, cette date vibratoire est associée au retour des Anciens, au retour des hommes et femmes de connaissance. Il s’agira du réveil d’une nouvelle énergie qui nous accompagnera sur terre. Cela a déjà eu lieu dans le passé et si les anciens Mayas ont mis en place leur calendrier c’est pour nous aider et nous guider dans ces périodes de grands changements.

    Concrètement, qu’est-il conseillé pour la période allant de septembre à Décembre 2012 ?

    S’aligner avec les hautes vibrations envoyées par l’Univers et prendre soin de soi, des pensées, de ses actes. Les pensées sont des formes d’énergie très puissantes. Or, l’énergie envoyée par l’Univers augmentant, les pensées peuvent devenir réalité plus rapidement qu’avant, d’où l’importance d’avoir uniquement des pensées positives pour soi et les autres.

    Le cœur de l’Univers nous envoyant toujours plus d’énergie, il est vital de bien gérer son énergie et les émotions. Une attention toute particulière doit être portée sur le système nerveux qui est directement sollicité dans le processus d’ascension. Augmenter son énergie est très bien mais encore faut il la conserver et surtout l’intégrer dans son corps physique. Pour cela, la méditation, la pensée consciente et les pratiques physiques comme la marche à pied, les arts martiaux, le qi gong, le  tai chi ou le yoga sont excellents.

    Il est également vital de bien rester centré.

    L’Univers entre dans un nouveau stade ainsi que la planète terre qui fait partie intégrante du système solaire. Etant tous reliés et l’Univers étant en nous, nous ressentons également tous ces changements qui nous invitent à évoluer et à grandir intérieurement pour toujours renouer davantage avec notre Origine qui est pure Amour et Lumière.

    Comme le disent les Mayas qui attendent en pleine confiance l’arrivée de ce portail cosmique du 21 Décembre 2012, « il amènera une nouvelle ère de lumière et de sagesse qui apportera la conscience de la multi- dimensionnalité de chacun (5ème dimension). Ce sera le démarrage d’une nouvelle ère résultant du réalignement de l’axe polaire avec le centre de notre galaxie. Les Mayas ont 17 calendriers différents, dont certains décrivent les événements temporels de façon précise pendant plus de 10 millions d’années.

    La période de transition actuelle offre une expansion de connaissances sans précédent dans toute l’histoire de l’humanité. Celles-ci deviennent accessibles et partagées pour tous.

    L’être humain du 3e millénaire porte en lui des potentialités infinies s’il s’ouvre à l’énergie d’Amour. En harmonisant son énergie masculine et féminine, il renouera avec l’harmonie et la paix intérieure.

    L’époque actuelle invite à de grandes découvertes et initiations pour ceux qui sont engagés sur une voie spirituelle avec leur cœur dans la sincérité, la paix, l’amour et la joie. Ils auront accès à beaucoup de choses et à de grands changements spirituels.

    C’est le moment des retrouvailles avec son autre moi, avec « Qui je Suis ».

    Cette période de transition en 2012 se traduit par une énergie colossale de réharmonisation de l’environnement, comme cela avait été prévu de longue date par les anciens Mayas.

    Selon les Mayas, le monde s’est perdu à cause du matériel. Beaucoup de personnes s’identifient avec le monde des objets. L’homme s’est progressivement déshumanisé pour devenir un robot, une machine programmée à agir de façon mécanique. La souffrance dans le monde vient du fait que l’homme s’est coupé de sa nature spirituelle. Nous avons oublié et perdu le contact avec notre divinité intérieure. Nous mettons Dieu en dehors de nous alors qu’il se trouve avant tout en nous et en tout être vivant. C’est son énergie qui anime la matière avec douceur, tendresse, joie et amour.

    L’époque actuelle est caractérisée par le mental et le dialogue interne permanent qui nous vide d’énergie et nous éloigne de qui nous sommes réellement.

    Les prophéties mayas annoncent également l’arrivée d’une nouvelle foi pour l’humanité. Celle-ci sera une approche de la vie basée sur la Tolérance, le Respect, la Paix, l’Amour et la Joie. Il n’y aura plus besoin de temple, d’intermédiaires ou de représentation d’un dieu quelconque car le moment est venu de renouer avec Dieu en soi et de vivre cette expérience unique et personnelle avec la Vie.

    Les ancêtres savaient que la fin du cycle actuel annoncerait le retour des sages et gardiens des traditions ancestrales. C’est pour cela qu’au Mexique, les Aj Menes et les Ajq’ij (grands prêtres mayas) partagent désormais les connaissances qui leur ont transmises par les Anciens.

    Il est également question de la chute de la civilisation actuelle et de l’arrivée d’une nouvelle ère pour l’humanité.

    Des énergies luttent contre le changement mais nous ne sommes pas seuls. La planète terre fait partie intégrante de l’Univers et l’homme ne peut pas aller contre la force cosmique. La vie est perpétuel mouvement et évolution.

    En 1993, nous sommes entrés dans la « période du non temps ». Il s’agit d’un cycle de 20 ans qui représente la dernière période des grands apprentissages et des changements. C’est également une période de profond nettoyage ou chaque être souhaitant évoluer est invité à affronter ses peurs et à tout transmuter en lumière. Il y a ceux qui les affrontent en eux avec courage (c’est la voie du guerrier de lumière) et ceux qui trouveront plus simple de les faire porter aux autres et de partir en guerre. Cette période est également appelée la « période des miroirs » car ce que chacun doit travailler se trouve en lui. Il est temps de se libérer de ce qui nous a emprisonné et rendu esclave. Cette fin de cycle est un nettoyage à tous les niveaux pour accéder à la nouvelle ère dans les meilleures conditions.

    Cette période actuelle que nous traversons est essentielle car c’est le moment pour que toute l’humanité, par décision individuelle ou collective, décide de changer, d’éliminer la peur et le manque de respect dans les relations.

    Toutes les 5125 années, le cœur de la galaxie se met à résonner et son onde de choc se ressent en chacun.

    La période actuelle qui marque la fin d’un cycle et le début d’un nouveau est une étape évolutive, courte mais très intense où ont lieu des changements très rapides pour se préparer à une nouvelle étape d’évolution.

    Une prophétie Maya annonce que l’énergie émise par le centre de la galaxie augmentera et accélérera la vibration dans tout l’univers pour l’amener à une meilleure perfection. Cela produira des changements physiques dans le soleil, sur terre et des changements psychologiques pour l’homme ainsi que dans ses comportements, sa manière de penser et de sentir la vie.

    L’homme sera face à ses peurs et à ses doutes pour les affronter. S’il souhaite survivre et trouver sa place, il devra se synchroniser avec la planète terre et l’univers.

    Prendre conscience de la destruction de la terre, des actions négatives de l’homme sur l’environnement est le premier pas pour changer les comportements et s’assurer de l’unité qui permettra l’apparition de la nouvelle conscience collective.

    En même temps que les violences augmenteront, les agressions, les doutes, la recherche du pouvoir (les anciennes énergies, l’ancien monde), le nombre de personnes rencontrant la paix intérieure augmentera également. De plus en plus de personnes arriveront à contrôler leurs émotions, à être plus tolérantes et respectueuses.

    L’énergie est en faveur de la connaissance intérieure.

    Ceux qui conserveront leur harmonie intérieure comprendront que ce qui arrive est un processus d’évolution normal de l’univers. Il n’y a pas à avoir peur mais à renouer avec l’harmonie, la paix, l’amour et la lumière en soi.

    Même si des difficultés apparaissent et que les énergies de l’ancien monde résistent contre l’ascension, les plans supérieurs de lumière sont là et nous accompagnent vers cette évolution cosmique. Nous devons assumer nos choix en étant responsables de nos actes et prendre nos décisions en pleine conscience.

    Pendant la période des 13 années qui va de 1999 à 2012, la lumière émise depuis le centre de la galaxie invite tous les êtres humains à de nouveaux potentiels à réveiller et à incarner le « Je Suis », la pure lumière en chacun. C’est une transformation intérieure qui invite à de nouvelles réalités.

    A chaque entrée dans le nouveau cycle solaire, la lumière centrale de la galaxie, Hunab Ku, émet un rayon de lumière infinie qui illumine tout l’univers. Il synchronise et harmonise toutes les planètes et tout l’Univers.

    Vers une nouvelle ère de lumière

    Il est urgent de changer la façon de se conduire et de penser. Le temps n’attend pas.

    Les Mayas annoncent que les vibrations actuelles offrent à tous les êtres humains l’opportunité de changer, d’évoluer et de dépasser leurs limites. Ils recevront une nouvelle aptitude qui était jusqu’à présent en sommeil : la communication avec la pensée. Les êtres qui par leur propre choix et leur volonté s’engagent sur le chemin de la paix intérieure, augmentent leur énergie vitale et leur vibration intérieure d’amour pourront ressentir et s’exprimer à travers la pensée. Ainsi fleurira une autre façon de percevoir et vivre.

    L’énergie du rayon transmis depuis le centre de la galaxie active le code génétique d’origine divine chez tous les êtres. Ceux qui vibrent à une fréquence élevée le ressentent davantage et peuvent réellement en profiter s’ils sont en harmonie avec l’Univers. Pour les autres, ce potentiel infini reste en sommeil car il revient à chacun d’ouvrir la Porte pour que le processus de transmutation et d’élévation puisse se mettre en place pour chacun.

    Ces transformations génèreront une nouvelle réalité individuelle, collective et universelle. Une des plus grandes transformations aura lieu au niveau planétaire. Elle donnera naissance à un nouvel être. Ce sera l’éveil d’une nouvelle conscience ou tous ressentiront que nous faisons tous partie d’un même organisme gigantesque et infini. » (Source : Sagesse ancestrale Maya, Au cœur du message des Anciens, en route pour 2012 et au-delà, auteur : Modité).

    Concernant les énergies du mois de septembre, elles s’annoncent relativement intenses comme pour pousser en avant. Ce cycle est associé selon les Mayas à l’énergie de Kukulkan qui invite à la transmutation, à l’activation énergétique, à la renaissance. C’est une période privilégiée pour se libérer de ce qui ne convient pas.

    Jusqu’au 22 septembre 2012, l’énergie envoyée par le Cœur de l’Univers pendant ce 9e cycle du Cholq’ij s’annonce relativement intense avec de nombreuses choses à mettre en place pour la suite. Il convient d’essayer de se reposer au mieux possible et surtout de se ressourcer au niveau énergétique dès que le besoin se fait sentir. En effet, l’énergie s’annonce de plus en plus intense jusqu’au 21 Décembre 2012, comme si à chaque cycle de 20 jours nous montions sur une marche supérieure. Si vous ressentez de la fatigue, comme des troubles de mémoires ou des pertes de repères, tout cela est normal. Cela vient du fait que les glandes reçoivent beaucoup d’énergie et elles doivent les intégrer. Il ne faut pas forcer mais au contraire laisser faire. L’organisme aussi s’adapte à ces énergies, d’où l’importance des méditations pour intégrer et s’habituer à ces hautes fréquences vibratoires que nous envoie de plus en plus le Cœur de l’Univers. De même il se peut que vous ressentiez comme des douleurs ou des fatigues inhabituelles au niveau des yeux. Cela est normal car le troisième œil devient de plus en plus actif et voit de plus en plus de choses. De même la glande pinéale reçoit davantage d’énergie et stimule le 3e œil.

    Pour toujours mieux accueillir les énergies de lumière envoyer par le cœur de l’Univers il est important d’être dans les meilleures dispositions possibles.

    Un pic énergétique devrait être atteint autour du 14 Septembre 2012. Cette date selon le calendrier sacré maya le Cholq’ij est associée à l’énergie de IQ’, le vent, la tempête. Le centrage est tout particulièrement conseillé à cette période. Si l’énergie est bien canalisée en soi, elle peut également permettre d’accomplir de grandes choses. Néanmoins, il est conseillé d’éviter le surmenage, l’éparpillement à cette date là et de clarifier les pensées. Les pensées positives à cette période seront très bénéfiques pour la suite du cycle. Il également important de se libérer des peurs, doutes et hésitations afin d’accéder pleinement à son pouvoir intérieur.

    8 septembre 2012: Rapprochement de la Lune et d’Aldebaran

    C’est un très bon jour pour méditer, pratiquer des pratiques énergétiques et sentir la connexion en soi entre la Terre et le Ciel.

    14 septembre 2012 : Pic énergétique, cf les quelques lignes précédentes

    15 septembre 2012 : Ce jour associé au Nawal Aq’ab’al invitera également à bien rester centré sur son chemin de lumière (pensées positives, attentions positives…) et à être vigilant aux énergies extérieures qui auront pu être activées la veille si les personnes n’ont pas été bien centrées. Les méditations et  les huiles essentielles pourront bien aider.

    16 septembre 2012 : la nouvelle lune invitera à laisser sortir ce qui est caché, à bien gérer son énergie, à se libérer des peurs, à accéder à la lumière, à la confiance et à l’estime de soi.

    L’énergie de la pleine lune associée à l’énergie de K’at favorisera le contact avec l’énergie de la terre et l’ancrage. L’énergie de cette période devrait être en relation avec les repères, le matériel, l’identification, trouver sa place (travail, lieu géographique, dans la société…).

    Cette période invitera tout particulièrement à s’alléger du passé, à se purifier au niveau énergétique (notamment avec les encens en méditation), à éliminer les pensées négatives et le sentiment d’oppression ou de manque de liberté

    17 septembre 2012 : ce jour KAN devrait apporter de belles énergies si les libérations des jours précédents ont été effectuées. Ce jour sera comme un cristal de roche qui permettra de faire ressortir la lumière ou ce qui demande à être transmuté.

    19 septembre 2012 : En ce jour, dans le Ciel, Uranus et Pluton seront bien présents et cela devrait avoir d’importantes répercutions sur terre. Uranus est une planète qui apporte des changements imprévisibles et une relation toute particulière avec le temps. Selon les Anciens du Pérou, Uranus invite à s’éveiller rapidement mais encore faut il bien canaliser cette forte énergie.

    Pluton quant à lui apporte une énergie de transformation et de renouveau.

    Ce carré en Uranus-Pluton qui tombe un jour KEJ dans le calendrier sacré maya Cholq’ij devrait inviter à d’importantes remises en questions, à faire le point avec soi même et avec le monde qui nous entoure, notamment avec la liberté réelle, le système, l’autorité, le lâcher prise, l’autonomie, le lâcher prise.

    Il devrait également apporter de nouvelles visions ou confirmer des choix au niveau de l’amour, du travail de la famille de sa place dans la société. En ce jour et dès la veille, les pratiques de centrage peuvent s’avérer d’une aide précieuse. En effet, en étant centré, les réactions peuvent être plus modérées. En ce jour et les deux jours suivants, il convient d’éviter de prendre des décisions trop hâtives qui pourraient être radicales.

    22 septembre 2012 : ce jour sera le dernier jour du 9e cycle du Cholq’ij. Un repos bien mérité peut s’avérer bien agréable avant de repartir pour de nouvelles aventures avec le 10e cycle de 20 jours du Cholq’ij qui débutera le 23 Septembre 2012 avec une période plutôt calme pendant quelques jours avant le 29 septembre, date à laquelle Uranus fera de nouveau parler d’elle, juste avant la pleine lune du 30 Septembre 2012.

    Ces informations sont des tendances générales, chaque personne étant unique, chaque personne réagit différemment, néanmoins chaque personne étant en résonnance avec l’Univers les impacts dans le Ciel ont également leurs répercutions sur terre, selon des proportions propres à chaque personne.

    Ce message peut être repris sur votre site ou blog en le plaçant entre guillemets et en précisant le lien (http://www.bienetreetjoiedevivre.fr) afin que chacun et chacune puisse avoir accès à son intégralité. Merci de respecter sa vibration.

    Je vous souhaite un très beau et lumineux 9e cycle du Cholq’ij.

    Au plaisir de vous retrouver très bientôt

    Dans la Lumière du Cœur

    IN LAK ECH

    Modité

  • PATRICIA DARRE MEDIUM

  • Pas de fin du monde mais peut-être bien le son du glas d'un certain type de monde. Celui de nos inconséquences, de nos contradictions, de notre aveuglement et de notre égocentrisme.

     

    1.jpg

    mardi 30 octobre 2012

    LA FIN DU MONDE N'EST PAS POUR 2012

     
     

    Ce que j'en pense ? Qu'évidemment c'est toujours le côté des choses qui retient l'attention de tout un chacun, créant ainsi des courants de pensées - des égrégores, dirions-nous -susceptibles de nous entraîner davantage vers le bas que vers le haut.

    Les peurs, les psychoses, nous les humains, sommes vraiment passés maîtres dans l'art d'en fabriquer, de les gonfler puis de les exporter. C'est par elles qu'on finit, tôt ou tard, par confectionner des crises de toutes sortes, des dépressions économiques, des épidémies et, en fin de compte, des guerres pour les solutionner.

    Alors 2012 ? Non, pas de fin du monde, soyez-en sûrs ! Pas de fin du monde mais peut-être bien le son du glas d'un certain type de monde. Celui de nos inconséquences, de nos contradictions, de notre aveuglement et de notre égocentrisme.



    Un regard lucide :

    Qu'on le veuille ou pas, que ce soit sur le plan écologique ou au niveau de ses comportements globaux, notre espèce fonce tête première sur un mur de béton. Je ne dresserai pas ici le catalogue des absurdités et des montagnes d'inconscience dont elle fait constamment la démonstration. Il y a déjà des bibliothèques entière sur la question et cela n'y change rien. Je constate simplement, sans pour autant désigner 2012 comme la date nécessairement fatidique, que notre humanité et la planète qui la supporte sont à bout de souffle et au point de rupture d'un cycle de leur évolution.

    Si on en doute et qu'on préfère opter encore pour la politique de l'autruche, il suffit de regarder sans attendre du côté des chercheurs honnêtes qui, de plus en plus nombreux,s'accordent à dire que les glaces des pôles auront vraisemblablement fondu d'ici très peu d'années, provoquant inévitablement d'énormes drames géopolitiques à l'échelle mondiale. L'Antarctique est notamment placé sous haute surveillance puisque ses glaciers, qui représentent 90% de la glace de la planète,disparaissent de façon exponentielle.
    Intelligences non-terrestres :

    Il suffit de savoir également que nos Gouvernements seront bientôt acculés à révéler que nous sommes régulièrement visités par des intelligences "non-terrestres" et que nous sommes donc loin d'être les seuls dans l'univers. Prenons pour témoin ce très important congrès qui a eu lieu les 17, 18 et 19 avril derniers à Washington DC, intitulé Conference 2009. Il s'agissait d'un colloque majeur dont l'objectif était la divulgation officielle du phénomène OVNI aux USA conjointement à une action similaire dans d'autres pays.

    Congrès ésotérique ? Nullement. Y étaient présents des astronautes, des pilotes d'avion, des médecins, des officiers militaires, des chercheurs universitaire etc... En résumé, ce congrès "exopolitique" organisé par le Paradigm Research Group tendait à encourager le Gouvernement des Etats-Unis à lever l'embargo qui sévit sur le sujet depuis plus de soixante ans. On y a appris que la France, le Royaume-Uni, le Canada, le Mexique, le Brésil et le Danemark se sentaient prêts, quant à eux, à entreprendre une telle démarche. Des faits irréfutables y auraient été présentés, dont certains par l'astronaume Edgar Mitchell.

    Une refonte de nos schémas de pensée :

    Si j'évoque tout cela, c'est parce qu'au-delà de la lourde problématique écologique à laquelle nous devons faire face immédiatement, il en existe une autre, tout aussi importante, une problématique que nous pourrions qualifier de "philosophique". Celle-ci concerne notre repositionnement dans l'univers. Elle est de nature à mettre radicalement fin à notre nombrilisme et, ce faisant, va réclamer une refonte totale de nos schémas de pensée. Attendons-nous enconséquence à l'explosion d'une myriade de concepts, à l'effondrement d'une multitude de dogmes, tant religieux que scientifiques et politiques.

    De cela, on ne pourra qu'en déduire une réorganisation complète de notre équilibre planétaire, tant sur le plan idéologique, philosophique, spirituel qu'écologiqueet économique.

    La date :

    Est-ce pour 2012 ? Qui pourrait le garantir ? Tout semble seulement indiquer que ce sera pour les années à venir. Il est difficile d'affirmer préremptoirement 2012 comme date butoir absolue, ne serait-ce qu'en raison de l'aspect incertain de notre calendrier grégorien vis-à-vis des informations prophétiques auxquelles on se réfère souvent. En effet, aux dires de quelques historiens, pas moins de six années auraient été "oubliées" depuis la naissance du Christ... Ainsi serions-nous déjà en 2015 !

    Mais peu importe ! En ce qui me concerne, je dois dire que ce n'est pas la date de 2012 qui oriente ma vie ; c'est ce qui se passe en ce moment même et ce qui se passera après 2012 s'il s'avère que cette date soit juste. Ce qui me motive, me fait agir et réagir, c'est l'extraordinaire mutation que nous sommes tous en train de vivre. Oui, la fin d'un monde est déjà présente en nous depuis longtemps. Il m'est égal que le stade final de son agonie soit fixé à 2012, 2013 ou 2030 ; ce qui me semble autrement plus important c'est que "quelque chose" bouge enfin dans les consciences humaines, c'est qu'à travers les êtres que nous sommes, le coeur et l'âme de notre espèce toute entière puisse s'expanser vers de plus beaux lendemains.

    Réponse individuelle et collective...

    Je ne ne suis jamais associé à ceux qui nourrissent le catastrophisme et les paranoïas de société, cependant il faut être suffisamment lucide pour réaliser que nous sommes au bord d'un gigantesque bouleversement de l'ordre des choses. Manifestement inévitable, celui-ci va ressembler à un difficile accouchement pour notre planète et son humanité. Devra-t-on faire appel aux forceps ? Y aura-t-il besoin d'une césarienne ? Il faudrait d'abord savoir de quoi nous sommes prêts à enfanter, de quel nouveau monde nous sommes enceints. Je crois que la réponse est en premier lieu beaucoup plus individuelle que collective. La question renvoie chacun de nous à son propre équilibre, à sa propre maturité, autrement dit à son niveau de conscience et aux valeurs réellement incarnées en lui.

    Un futur d'espérance :

    Le fait est que nous sommes tous confrontés à un choix. C'est maintenant et non pas en 2012 que nous devons choisir entre, d'une part, la pétrification, c'est-à-dire la résistance aveugle face aux spasmes d'une incontournable mutation et, d'autre part, une invitation à sortir de notre vieux cocon. Sommes-nous prêts à abandonner notre fragile état de chrysalide pour nous envoler vers une réalité plus vaste ? Sommes-nous partants pour concevoir dès à présent un futur d'espérance ?

    Chacun me dira sans doute "Bien sûr, c'est tout choisi..." Pas si certain ! Pas si certain, car on ne triche pas avec soi-même et avec la Vie. La bonté, la générosité, l'honnêteté, le courage et l'absence de frontières intérieures ne s'inventent pas d'un coup... Surtout pas face à l'approche d'une date qu'on agite comme un épouvantail. La peur n'a jamais été une bonne enseignante. Elle fabrique par contre beaucoup d'opportunistes.

    Soyons-en conscients...Aucun extraterrestre ni aucun phénomène miraculeux, fruit d'un soudain état de grâce énergétique, ne viendra jamais nous libérer de nous-mêmes, de nos petitesses ni de nos réflexes ancestraux. Rien ne se passera de beau, de grand,de vrai et de solide si nous ne nous prenons pas en mains nous-mêmes.

    Je ne dis pas qu'il n'y aura pas d'interventions "non-terrestres" à la surface de notre globe dans un avenir rapproché. Il en est un prévu tout comme cela a déjà eu lieu à de multiples reprises dans notre passé. Je sais seulement que celles-ci ne nous délivreront pas de notre responsabilité ni de notre libre-arbitre et qu'elles ne viseront pas à faire de quelques personnes des "élus".

    L'ascension :

    Je ne dis pas non plus qu'il n'y aura pas de modification d'ordre énergétique ou vibratoire au coeur de notre planète et de ce qui y vit. Cette modification est déjà à l'oeuvre depuis plusieurs décennies ; elle est connue des vrais chercheurs et il serait absurbe d'en refuser l'évidence. Je ne nie pas non plus que la mutation qui est en train d'en résulter puisse nous aider à faire une sorte de "saut quantique" collectif, favorisant ainsi l'élargissement de notre champ de conscience.

    Je comprends seulement qu'une telle modification, effective jusqu'au niveau cellulaire, ne fera pas pour autant de nous des "ascensionnés"... n'en déplaise à une certaine croyance puérile et dangereusement déresponsabilisante. Le phénomène de "l'ascension" à proprement parler n'est le fait que de quelques rares Maîtres de Sagesse. Il n'a rien à voir avec les théories plutôt fumeuses, en vogue aujourd'hui, et qui reflètent beaucoup d'ignorance en ce qui concerne la structure énergétique de l'humain. Il témoigne de l'état de Réalisation de ces êtres d'exception, un état acquis après qu'ils aient complètement transcendé tous les aspects de l'ego confronté aux défis de la matière. Ce ne sont certes pas quelques mantras, quelques pratiques respiratoires ni même quelques exercices de décorporation qui feront de nous des "ascensionnés" spontanés, les prototypes de la "nouvelle race d'un nouvel âge".

    Cette croyance actuelle en un tel état de grâce, touchant comme d'un coup de baguette magique un petit nombre de privilégiés à la surface de la Terre, m'apparaît analogue dans son fonctionnement à celle qui annonce le retour d'un Christ ou d'un Imam Mahdi venant trier le bon grain de l'ivraie et résoudre ainsi tous nos problèmes. Elle est de l'ordre de ces prophéties messianiques qui apparaissent cycliquement dans nos sociétés, à chaque fois qu'elles sentent plus ou moins confusément qu'elles vont devoir "respirer" différemment.

    Notre problème, c'est que nous posons toujours le même regard erroné sur la notion de Messie. Si Messie il doit y avoir, il ne peut ultimement être qu'intérieur à chacun. S'il advenait cependant qu'il y en ait un, bien concret, foulant notre sol et que nous sachions Le reconnaître - ce qui est loin d'être évident -Celui-là ne se manifestera jamais que pour nous rappeler cette vérité fondamentale en pointant du doigt le centre de notre poitrine.

    Un moment privilégie de l'histoire :

    Alors 2012 ? Oui, pourquoi pas... mais n'en faisons pas un point fixe, soit irrémédiablement dramatique, soit "planant" selon qu'on se persuade être du "bon côté" ou pas. En réalité, nous sommes déjà en pleine Apocalypse depuis longtemps, c'est-à-dire étymologiquement en pleine période de "Révélation". Quand une mise en scène cosmique permet de tels moments dans l'Histoire, c'est l'heure ou jamais de s'ouvrir les yeux pour faire un grand bon en avant.

    Personnellement, au-delà des prédictions, des calculs et des dates, je regarde simplement ce qui se passe... Je regarde et j'ose me réjouir profondément de ce qui nous attend car, même si l'accouchement s'annonce douloureux, c'est un grand Acte de la Vie qui avance que nous nous apprêtons à jouer... et je suis heureux de m'y impliquer, quoi qu'il arrive.

    Daniel Meurois-Givaudan

    SOURCE : Sacrée Planète N° 34
    http://www.sacree-planete.com/